Vol avec violence: Le gendarme cambrioleur et ses acolytes encourent 5 ans de prison ferme

78

Un gendarme et ses amis ont comparu, hier, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Ils sont poursuivis pour associations de malfaiteurs, vol avec violence et détention de chanvre indien. Les mis en cause avaient cambriolé une boutique à Kounoune.

 5 ans de prison ferme, c’est la peine que risquent l’auxiliaire de gendarme O. N. Kane et ses acolytes Aly Maram Gning, Mame Alfa Ndoye et Massaer Sylla. Ces derniers ont comparu, hier, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour associations de malfaiteurs, vol avec violence et détention de chanvre indien. Il ressort des débats d’audience que les éléments de la brigade de Sangalkam ont été informés d’un cambriolage à Kounoune, plus exactement dans la boutique de Abdoul Aziz Ba. Et que lors de ces événements, le sieur Massaer Sylla a été tenu en respect. C’est sur ces entrefaites que les pandores se sont transportés sur les lieux. Arrêté et entendu, le susnommé a expliqué leur modus operandi. Selon lui, c’est Mame Alfa Ndoye qui est le cerveau de l’affaire. Car, c’est ce dernier qui l’a informé du deal avant de s’en ouvrir aux autres. Le deal consistait a acheté un cornet de chanvre indien et de l’introduire dans la boutique de Abdou Aziz Bâ. Sur ce, 1000 francs ont été donnés à Aly Maram Gning pour l’achat de la drogue. Ce que ce dernier a fait avant d’en informer le gendarme. Vers les coups de 15 heures, le pandore O. N. Kane s’est présenté dans la boutique pour procéder à l’arrestation du boutiquier avant son placement en garde à vue pour détention de chanvre indien. C’est dans ces circonstances que Massaer Sylla est entré en action pour voler au secours du boutiquier. Il a amadoué le gendarme qui est ressorti de la boutique avec le yamba.

A en croire Massaer, le boutiquier lui a remis 15 000 francs qu’il a donnés à Mame Alfa Ndoye. Ce dernier l’a, à son tour, remis au Gendarme. Ces déclarations ont été battues en brèche par la victime selon qui ils lui ont soutiré 350 000 francs, ainsi que des cartes de crédit, avant de le tenir en respect en le menottant. Entendus, les mis en cause ont nié les faits. Selon le gendarme, il était présent dans la boutique pour acheter du seddo. C’est ainsi qu’il a senti l’odeur du yamba et c’est comme ça qu’il a arrêté le boutiquier avant de remettre la drogue au commandant. Les autres prévenus ont aussi contesté les faits. Malgré cela, le maître des poursuites a soutenu qu’il est constant que les 4 prévenus étaient au même moment dans la boutique où la victime fumait du chanvre indien. Il souligne également que les faits d’associations de malfaiteurs sont avérés à cause des appels successifs de Mame Ndoye à ses acolytes. Les menottes justifient la violence et voies de faits. Pour la détention du chanvre indien, le parquetier demande de maintenir ce délit contre le gendarme et le Gning et que le vol est caractérisé. Ainsi a-t-il requis 5 ans de prison ferme. Quant à la défense, Me Aziz Ndiaye a déclaré que ce procès-verbal a été mal fait. Toutefois, il pense que ces faits sont dus à une erreur de jeunesse. La robe noire a plaidé une application bienveillante de la loi. L’affaire a été mise en délibéré pour le 21 juin prochain.

Cheikh Moussa SARR

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here