Si Sadio Mané avait été plus appliqué…

61

Tout en saluant la prestation des Lions, j’estime que le Sénégal aurait pu mieux s’en sortir en passant à un 4-4-2 à un moment de la rencontre, et si aussi si Sadio « Mené » avait été plus appliqué sur certaines actions.

A chaud, je dirai que Sadio Mané n’a pas livré la prestation qui mérite qu’il soit homme du match. Il y a beaucoup de déchets dans son jeu à gommer à ce niveau de la compétition. Il doit sortir une copie plus propre avec plus de concentration, d’application sur certaines balles décisives et à la limite importantes. Sur ce match contre le Japon, ses pertes de balles ont souvent été cruelles pour ses coéquipiers derrière. Cela ne doit pas lui arriver surtout à ce niveau de la compétition et pour ce qu’il représente dans l’équipe.

J’estime que c’est au staff de travailler avec lui sur cela et qu’on ose lui dire la vérité comme c’est le cas à Liverpool avec Klopp qui, par moment, l’a fait vivre l’expérience du banc, celle de la méditation et de la remise en question. L’idée n’est pas pour notre cas de le mettre sur le banc mais d’en faire une utilisation plus intelligente, plus efficiente pour l’équipe. Sadio peut toujours rester sur le terrain parce que lui tout seul il occupe 2 à 3 adversaires, libère les autres, mais ne devrait pas jouer à mon sens les 90 mn dans un match comme celui contre le Japon si l’on sait qu’on aurait pu tenter le coup avec certains joueurs rapide en fin de partie comme Diao Baldé…

Des Japonais plus intelligents et plus vicieux

Les Japonais ont été plus tranchants lorsqu’ils adoptent l’approche « coup pour coup ». Lorsque le Sénégal menait un contre toute ferveur battante, il se découvre derrière et les Japonais en ont profité à chaque fois qu’ils parvenaient à récupérer la balle. Lorsque l’entraineur japonais Akira Nashiro parlait de faiblesses du Sénégal et de coups à jouer sur le gardien, il fallait savoir lire entre les lignes. Le premier but Jamais illustre bien les propos et la réaction du Japon après le deuxième but Sénégalais rappelle l’Etat d’esprit qu’ils ont eu contre la Colombie à 1-1). Pendant que ses adjoints lui demander de blinder l’équipe pour jouer sur le nul, Akira Nashiro a pris une autre option, et à raison, celle d’aller chercher cette victoire ».

Pour cette rencontre contre le Japon, il y a eu beaucoup de choses à revoir côté sénégalais comme notamment le milieu qui a été à un moment un peut trop bas contrairement à ce qu’il a montré contre la Pologne, une équipe du sénégal pas aussi agressive et dominantes sur les deuxièmes ballons que d’habitude… Maintenant on apprend d’une équipe de valeur comme le Japon pour aller plus loin. La Colombie est moins complexe à jouer, mais il ne faut surtout pas commettre l’erreur d’aller jouer le match nul, et ceux quel que soir l’issue de la rencontre Pologne Vs Colombie.

Les principaux enseignements à tirer c’est que l’équipe ne doit pas tomber dans l’euphorie ou l’excès de confiance. Et Ce résultat positif contre le Japon fait prendre conscience que le travail doit se poursuivre et que la génération 2018 est encore loin de celle 2002 par les résultats. On peut battre la Colombie, mais avec de la lucidité au niveau du staff.

Cheikh Mbacké Sène
Ancien journaliste de l’Info7 et de l’APS

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here