Scandale financier à la Prodac : L’IGF recommande l’ouverture de deux informations judiciaires

40

Le programme national des domaines agricoles (Prodac) serait au cœur d’un carnage financier. L’Inspection générale des Finances (IGF) qui a été envoyée par le ministère de tutelle, a recommandé l’ouverture de deux informations judiciaires pour des faits de délinquance avérée.

Les vérificateurs ont également demandé la traduction devant la Cour des comptes du coordonnateur du Prodac, Mamina Daffé et son prédécesseur Jean Pierre Senghor.

Libération souligne que l’IGF a relevé dans son rapport des faits de surfacturations, de dépenses irrégulières, de détournements de dernier publics, de népotisme sur fond de délinquance sur des marchés publics…

Le coordonnateur du Prodac, Mamina Daffé, est épinglé dans une affaire de marché de gré à gré octroyé à la société israélienne Green 2000 représentée par Daniel Pinhassi pour les études et les aménagements des Domaines agricoles communautaires (Dac) de Séfa, Keur Samba Kane, Keur Momar Sarr et Itato.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here