Rebeuss : Un sénateur français rend visite à Khalifa

33

L’affaire Khalifa Sall ne laisse guère indifférent le sénateur parisien Bernard Jomier, de passage à Dakar. Occasion saisie par l’adjoint au maire de Paris pour rendre visite à Khalifa Sall et lui porter un message de réconfort et de soutien, de la part d’Anne Hidalgo, maire de Paris. Jomier n’a pas manqué de commenter la décision rendue par la Cour de justice de la Cedeao dans l’affaire opposant le maire de Dakar à l’État du Sénégal.

« Je suis arrivé à un moment assez particulier. On est, à cet instant, dans la procédure où la Cour de justice de la Cedeao a rendu un rapport d’invalidation partielle de la procédure et donc, quelque part, reconnait que cette procédure est entachée », reconnait d’emblée le sénateur, dans le quotidien L’Observateur.

« Je rencontre Khalifa Sall pour lui dire tout le bien qu’on pense de lui et que nous espérions que le droit serait appliqué et qu’une certaine sérénité pourrait revenir », renchérit le parlementaire français. Qui précise toutefois : « Je ne souhaite interférer dans les décisions de la justice sénégalaise et d’ailleurs, je n’ai jamais commenté les décisions de première instance jusqu’à ce que la cour de la Cedeao rende cette décision. Je souhaite bien sûr qu’elle soit appliquée, que cette procédure soit vite annulée et que Khalifa Sall puisse recouvrer sa liberté », insiste Bernard Jomier après un entretien de plus d’une heure avec Khalifa Sall.

La décision de justice de la Cour de la Cedeao, conclut-il, est l’exemple type de ce qui se passe en Europe. « Quand la Cour de justice européenne rend un avis, la justice française doit l’appliquer, au vu de la constitution européenne. On est autorisé à commenter dans ce cas là ».


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here