PLASEPRI: Près de 24 milliards de FCFA pour la phase 2

17

Le Ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, Aminata  Angélique Manga, a effectué une visite de travail au niveau de l’Entreprise Agro Saafi, à Sindia. Cela entre dans le cadre de la  deuxième  phase du  PLASEPRI.

 La phase 2 de la Plateforme d’Appui au Secteur privé et à la Valorisation de la Diaspora sénégalaise en Italie (PLASEPRI), a bénéficié d’un budget global d’environ 37 millions d’Euros, soit  plus de 24 milliards de FCFA. L’annonce a été faite hier par Aminata Angélique Manga, Ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance. Elle a effectué une visite au site de production ‘’Agro Saafi’’ à Sindia. Selon elle, Etat du Sénégal a déboursé une somme de 10 millions d’euros (fonds revolving), environ 6 milliards de FCFA, le Gouvernement Italien 13 millions d’euros, plus de 8 milliards de FCFA, et l’Union européenne un montant de 13,730 millions d’euros, soit près de 9 milliards de FCFA. D’après Mme le ministre, le Programme PLASEPRI a été mis en place pour favoriser l’investissement au Sénégal de « nos » compatriotes et soutenir la création et le renforcement des Petites et moyennes entreprises locales. « La visite qu’on vient d’effectuer est la matérialisation des objectifs de ce programme. Nous sommes ici, au niveau de l’Entreprise Agro Saafi de M. Babacar Cissé, porteur d’une vision de développement basée sur l’entreprenariat et sur la valorisation de nos ressources locales afin de redynamiser le secteur agricole si cher au Président Macky Sall », a-t-elle souligné. Et d’ajoutr que M. Cissé a bénéficié, dans le cadre de ce programme, d’un premier financement de 10 millions de FCFA, puis un second financement de 165 872 317 FCFA, avec un taux de 6,5%, pour son projet de transformation de céréales locales dans le cadre de l’extension de ses activités pour la production de farine infantile, de chips pour enfant. En effet, dira-t-elle, le développement des PME et leur accès au crédit a été pendant très longtemps une priorité de premier rang pour Macky Sall. Cette préoccupation de l’Etat pour le développement des PME se justifie à plus d’un titre. Ce segment représente 90% du tissu des entreprises sénégalaises, contribuant ainsi à 30% du PIB et employant 60% de la population active. Pour elle, les performances du secteur de la Microfinance sont illustrées par les indicateurs  suivant : 2.887.282 membres clients, 302 Systèmes financiers décentralisés, 320,9 milliards d’encours d’épargne. Il s’y ajoute que la contribution du secteur au PIB de 2018 est attendue à 3,5% et sa participation au financement de l’économie à 9,6%.

Quant au directeur général AGRO SAAFI, il a rappelé que sa société a  été créée en 2011. « Le choix de la filière agroalimentaire et de  l’installation à Sindia étaient plus motivés par notre ambition de contribuer à la valorisation des produits agricoles avec une gamme, mais aussi l’offre d’emplois stables et durables pour les femmes et les jeunes », a-t-il expliqué, remerciant au passage tous ses partenaires.

 

Zachari BADJI

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here