Moustapha Cissé Lô : « On ne peut imaginer qu’au 21ème siècle l’esclavagisme puisse exister »

32

La quatrième législature du Parlement de la CEDEAO a entamé sa deuxième session ordinaire à Abuja, en République fédérale du Nigeria. Macky Sall, invité d’honneur venu directement du Sénégal a délivré un message fort qui a tenu en compte les préoccupations des sénégalais.

S’exprimant sur la situation qui prévaut en Libye, Moustapha Cissé Lô a précisé que : « La question des migrants en Libye constitue un fléau, nous devons nous mobiliser, on ne peut imaginer qu’au 21ème siècle l’esclavagisme puisse exister. L’esclavagisme constitue un crime contre l’humanité. »

Revenant sur la quatrième législature du Parlement de la CEDEAO, le président du parlement de préciser que « C’est la première fois que le budget aie été mis à la disposition des parlementaires, nos commissions sont en train de travailler sur le budget pour amendement ou adoption. Le parlement a franchi un pas extrêmement important dans sa quête vers des prérogatives renforcées. »

Après cette session, nous allons organiser pour la première fois à Dakar en février une réunion délocalisée qui va durer 10 jours. Il y’aura une conférence internationale, un forum sur la libre circulation des biens et des personnes et la migration. Le président Macky Sall a donné un avis favorable pour la tenue de ce forum à Dakar sous son parrainage. Alpha condé, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat de l’Union Africaine fera aussi le déplacement pour délivrer un message fort sur la migration.

Il est grand temps que nous agissions ensemble pour que l’Afrique décolle, il faut que nous fixions nos jeunes en Afrique, il faut que nous créons des conditions d’adaptation, de santé, d’emploi, éducatives. Travailler pour l’interconnexion et la libre circulation dans l’espace CEDEAO.

Une grande marche le Dimanche 18 février 2018 sera organisée à Dakar pour dire non aux entraves à la libre circulation des biens et des personnes et dire non à l’esclavagisme qui prend des proportions jamais égalées.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here