Madické: « Macky a créé 500.000  nouveaux  pauvres » 

19

Le  candidat de la coalition Madické  2019  poursuit sa campagne. De Kaolack à Koumpentoum en passant par Bamba Thialène jusqu’à Kaffrine,  il s’en est violemment pris à la gouvernance  du candidat sortant.  Il est d’avis que  Macky Sall a créé  500.000 nouveaux  pauvres.

Madické Niang est encore monté au créneau à Kaffrine pour mettre  à nu l’échec du président sortant. Devant une foule composée en  majorité de jeunes, il a déclaré : « Macky Sall a dit qu’il a créé  500.000 emplois. Je veux savoir si quelqu’un entre vous fait partie  des bénéficiaires ? ». La réponse est non.  A l’en croire, un institut spécialisé a démontré que Macky Sall  n’a pas créé  500.000  emplois, mais 500.000 nouveaux pauvres. La bourse de sécurité sociale qu’il a créée ne peut pas prendre en charge une personne, encore moins une famille entière. « Je m’engage ici à accompagner Kaffrine avec la mise en place d’industries et d’unités de transformation qui permettront de faire de l’agriculture un véritable levier de développement », a-t-il déclaré. Pour lui, l’agriculture à elle seule, sans l’industrie, ne peut pas être un levier de développement dont les habitants de Kaffrine ont besoin et le Sénégal entier. Il a pris l’engagement, dès son installation à la tête  de ce pays avec la grâce divine, de construire la route Kaffrine Nganda qui sera une route  prioritaire. Elle sera parmi les premières qui seront engagées. Pour lui, son projet de société « Jamm Ak Xeweel » a pour objet de régler les problèmes des  Sénégalais  et qui se posent dans tous les milieux  au niveau du Sénégal. « Nous avons globalement réfléchi sur la situation du pays. Nous avons dit aujourd’hui qu’il faut relever trois défis », a-t-il expliqué. Le premier est de bâtir une justice  indépendante et forte pouvant jouer son rôle de pilier de la démocratie. « Je suis en mesure de le réaliser parce que  je suis  un homme qui croit en la justice », a-t-il  soutenu. Le deuxième pilier, c’est de donner du travail aux Sénégalais, d’abord  aux jeunes, aux femmes et à tous  ce qui peuvent travailler. D’après  le candidat  à la succession de Macky Sall, le travail est élevé au rang du culte. Il faut  que chacun ait conscience que pour vivre dignement dans ce  monde, on a besoin de travailler. C’est pourquoi, dira-t-il : « je vais beaucoup investir aussi bien dans l’éducation ainsi que dans la formation. Je veux que chaque Sénégalais ait un métier et que chaque Sénégalais puisse gagner sa vie à la sueur de son  front. C’est la voix de la dignité.  Je voudrais que l’équité puisse être observée  dans tout ce qui sera entrepris dans ce pays ». Ainsi ce dernier compte sur les jeunes et les femmes  pour développer le Sénégal car ils ont la volonté, mais aussi les ressources.

 

Zachari BADJI


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here