Loi sur le contenu local : Macky va signer en fast-track

25

Le Président de la République Macky Sall a présidé, hier, à Diamniadio, un atelier de concertation sur la mise en œuvre de la loi sur le Contenu local dans le secteur des hydrocarbures. 

 

«Avec les conclusions issues de cette journée de concertation, je prendrai sans délai les décrets d’application  de la loi  portant contenu local parce que je veux qu’on avance en mode fast-track », a-t-il déclaré. A cette occasion, il a salué la mise en place d’une plateforme de bourse d’opportunités visant à cartographier l’ensemble des activités de la chaîne de valeur de l’industrie pétrolière et gazière, afin de permettre à nos opérateurs économiques de mieux connaitre le secteur  pour être compétitifs. Cette rencontre qui entre dans le cadre de la politique inclusive et pragmatique du développement, a enregistré la présence des acteurs du secteur privé national. Ils ont listé leurs préoccupations et les  attentes concernant la loi sur le contenu local. Mais le Chef de l’Etat a rassuré ces acteurs en leur demandant  de  travailler en équipe. Pour sa part, Géraud Moussarie, Directeur général de  la Compagnie pétrolière britannique (BP) pour le Sénégal, a laissé entendre : « Nous travaillons bien sûr en partenariat avec nos contractants. Nous sommes en bonne voie pour livrer le premier gaz du GTA dès 2022 ». Conçu pour permettre un développement par phase, explique-t-il, ce projet permettra d’assurer plus de trente ans de production de gaz pour le Sénégal et la Mauritanie. Il va générer de milliards de dollars de recettes ainsi qu’une source d’énergie domestique moins couteuse. Mais, les avantages vont au-delà de l’apport d’énergie et d’importants revenus pour le pays.  Pour lui, ce projet fournira également une opportunité de contenu local croissant. Cela pourra venir en appoint au programme d’industrialisation du pays. Toutefois, cela ne pourra se réaliser que dans un cadre collaboratif avec un effort collectif des parties prenantes. Ceci, dans la durée.  Selon  le Directeur général de BP, leur approche pour développer le contenu local est concentrée sur trois piliers. Il s’agit des investissements sociaux, du développement d’une chaine de provisionnement compétitive et du renforcement des compétences locales. « Nous avions donc mis en place des initiatives simultanées de ces trois axes afin de favoriser un essor graduel et durable du contenu local. Nous développons une collaboration sur ces trois axes avec nos partenaires », a-t-il dit. Et de poursuivre : « Nous tenons à contribuer à un dialogue transparent sur le contenu local ». Concernant les défis existants, M. Géraud Moussarie a fait savoir  que l’industrie est nouvelle. Donc, il y a peu d’offres et de demandes, il faut les créer. A l’en croire, renforcer la compétence nationale est indispensable pour répondre aux critères et standards internationaux parce que l’industrie est très technique. « L’offre locale doit être compétitive car le projet doit pouvoir concurrencer les piliers de l’industrie mondiale sur les marchés internationaux », a-t-il conclu.

 

 

Zachari BADJI

 

 

 

 

 

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here