Les scouts du Sénégal et le PNLT en rangs serrés pour la sensibilisation sur les méfaits du tabac

24

Les scouts du Sénégal en partenariat avec le programme national de lutte contre le tabac (PNLT) ont organisé le 02 et 03 décembre 2017 à poponguine -région de Thiès- une séance d’imprégnation sur les nouveaux dispositifs de lutte contre le tabac, au profit de 50 jeunes responsables régionaux scouts.

Problème majeur de sante public, le tabagisme fait 7 millions de victimes dans le monde et cause la perte de 140 milliards de dollars. Suffisant pour que les gouvernements s’attaquent à ce mal. Et dans ce combat, le Sénégal figure parmi les tous premiers pays d’Afrique à mettre en place un cadre législatif interdisant l’usage du tabac dans les lieux publics.

Pour être en droite ligne avec les orientations de l’Etat, l’association des scouts du Sénégal, envisage d’apporter sa « modeste » contribution à cette lutte. Pour M. Serge Badji commissaire général des scouts du Sénégal, « une séance d’imprégnation du programme est l’une des premières étapes pour que nos jeunes à la base puissent s’approprier de cette lutte selon la méthode éducative scoute ».

Poursuivant Serge Badji définit l’objectif général de cette séance d’imprégnation qui est de « contribuer à l’amélioration et à la protection de la santé des population en réduisant notablement la prévalence du tabagisme et l’exposition à la fumée du tabac dans les lieux publics ».

Selon le coordonnateur adjoint du programme national de lutte contre le tabac (PNLT), M. Oumar NDAO, le combat est de mettre à la disposition des jeunes et responsables scouts des informations sur le tabac, leurs causes et conséquences, et d’expliquer à la population les nouvelles dispositions de la loi anti-tabac.

Par ailleurs, il déclare : « nous voulons contribuer à l’appropriation par les scouts des dispositions de la loi anti-tabac pour son application et la réduction du taux de prévalence d’ici 2022. Ceci dans le but qu’a leur tour qu’ils puissent amener la population du Sénégal à opter et renforcer la loi anti-tabac », a conclu Oumar Ndao, coordonnateur du PNLT.

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here