Le prix du kg de la farine et de l’huile en baisse

16

Les coûts de la farine de blé et de l’huile végétale ont connu une baisse sur le marché sénégalais durant le mois de juin 2019. Quant au sucre, son prix est resté stable par rapport au mois précèdent.

 Le prix du kilogramme de farine de blé sur le marché sénégalais s’est replié de 1,3% en variation mensuelle, selon la Direction de la prévision et des études économiques, dans sa note sur l’évolution des cours des matières premières en juin 2019 et perspectives. Il est fixé à 409 FCFA par rapport au mois précédent où le kilogramme s’échangeait  à 414 FCFA. Pour l’offre mondiale de blé en juillet 2019, elle est estimée à 1046,6 Mt pour la campagne 2019-2020, soit un recul de 1% par rapport aux prévisions du mois précédent et une augmentation de 3,4%, comparativement aux estimations de la campagne 2018-2019. De même, les prévisions de juillet 2019 de la demande mondiale de blé (760,1 Mt) ont reculé de 0,4% par rapport à celles du mois précédent, contre une croissance de 3,2% relativement aux estimations de la campagne 2018-2019. Suite aux conditions météorologiques difficiles dans les régions de production, en particulier les Etats-Unis, le cours du blé tendre (SRW) s’est inscrit en hausse de 11% entre mai et juin 2019. De même, en glissement annuel, il a progressé de 6,4% sur le premier semestre 2019. S’agissant du coût du litre d’huile végétale sur le marché sénégalais, il a reculé de 0,3%, en variation mensuelle, pour s’échanger à 1292 FCFA. Concernant la demande mondiale d’huiles végétales, elle est établie à 204,4 Mt pour la campagne actuelle, reculant de 0,7% par rapport aux prévisions de juin 2019. En comparaison aux estimations de la campagne 2018-2019, une hausse de 2,5% de la demande mondiale d’huiles végétales est attendue. En raison des conditions agricoles préoccupantes pour le soja aux Etats-Unis, les cours de l’huile de soja ont connu une légère hausse mensuelle de 0,05% en juin 2019. Par contre, ceux des huiles de palme et d’arachide ont enregistré des baisses sur la période du fait de l’abondance de l’offre. Sur le premier semestre 2019, les cours des huiles de palme, de soja et d’arachide ont respectivement reculé de 16,8%, 9,6% et 4,3% relativement à la même période de 2018. Au niveau mondial, dans sa publication de juillet 2019, l’USDA a évalué l’offre mondiale d’huiles végétales à 230 Mt pour la campagne 2019-2020, se renforçant de 0,1% et 1,6%, respectivement, par rapport aux prévisions du mois précèdent et aux estimations de la campagne 2018-2019. De son coté, sur le marché local, en juin 2019, le prix du kilogramme de sucre raffiné en poudre est resté à son niveau de mai 2019 (603 FCFA). Dans ses dernières estimations, l’Organisation internationale du sucre (ISO) a évalué à 3 Mt sa prévision de déficit de sucre pour la campagne 2019-2020. Par contre, pour la campagne 20182019, un excèdent de 1,8 Mt aurait été enregistré. En juin 2019, la hausse mensuelle de 4,2% des cours du sucre brut est liée à l’appréciation de la monnaie brésilienne (le réal) vis-à-vis du dollar. En glissement annuel, les cours du sucre brut ont, par contre, reculé de 0,5% sur le premier semestre 2019.

Zachari BADJI

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here