Le chanteur Sidy Diop convoqué à la Section de recherches

27

« Domou Djolof », une maison de production basée en France, auteure d’une plainte à la Section de recherches de Colobane, lui reproche ne pas avoir respecté la production artistique d’un album comme convenu. Interrogé par l’Observateur, le staff de l’artiste réfute les accusations et parle d’une somme de 2 millions relative à l’enregistrement de sons.

« Domou Djolof nous a présenté une facture de plus de 8 millions de francs Cfa pour la production de seulement 4 morceaux. Je lui ai demandé qu’elle facture allait-il nous présenter pour l’album alors ! Nous avons trouvé cela excessif et abusif, puisqu’il y a incluses, des dépenses de prestige (billet d’avion, frais d’hébergement?, 15 heures de studio), à notre insu. Et jusque-là, il n’a jamais été question de contrat signé nous liant (…)

En réalité, à ce jour, nous acceptons lui devoir la somme d’un peu plus de 2 400 000 F Cfa et cela, pour récupérer nos quatre morceaux enregistrés. Nous sommes prêts à lui payer ce montant en numéraire, mais rien d’autre, aucun contrat nous lie », justifie-t-on du côté du staff de l’artiste.

Source : sen360.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here