L’affaire Idrissa Seck et les accords gaziers se partagent la Une au Sénégal

36

« Message de pardon adressé aux musulmans-Idrissa Seck à genoux », titre L’Observateur, soulignant que le leader de Rewmi fait preuve d’élévation et demande à nouveau pardon aux musulmans.

« A mes frères Sidy Lamine Niasse et Bamba Ndiaye, devant mon oncle Serigne Mbaye Sy Mansour (khalife des tidianes), je demande pardon », dit Idy dans L’Obs.

« Propos jugés blasphématoires-De la Mecque Idy demande pardon », rapporte L’As.

Suite à la polémique suscitée par sa sortie sur Makka et Bakka, Le Quotidien met en exergue « le pardon Seck de Idy ».

Mais pour Vox Populi, « Idy s’incline à nouveau et demande pardon »et clôt ainsi le débat.

« Propos sur l’islam, le conflit israélo-palestinien…Idy sollicite le pardon », titre Walfadjri.

Ce journal s’intéresse aussi à la poursuite de la grève des étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et renseigne que « pas de cours sans le départ des ministres incriminés ».

Ce qui fait dire à Vox Populi que « l’UGB maintient son mot d’ordre de grève illimitée ».

« UGB-Maintien de la grève illimitée : Les étudiants réclament toujours le départ des ministres », note Le Quotidien.

De son côté, L’As titre la séance houleuse d’hier à l’Assemblée nationale lors du vote de la loi autorisant le gouvernement à ratifier les accords gaziers avec la Mauritanie et écrit que « Sonko provoque la bouderie de Niasse ».

« Ratification du controversé accord gazier sénégalo-mauritanien : La majorité donne carte blanche à Macky Sall », titre Sud Quotidien.

Quoi qu’il en soit, EnQuête note que « la polémique persiste » sur les accords gaziers et pétroliers entre le Sénégal et la Mauritanie.

Le Soleil revient sur la célébration, hier à Ouagadougou (Burkina Faso) du 50ème anniversaire du Cames et affiche « le plaidoyer de Macky Sall ».


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here