Karim et Khalifa ont déposé leurs candidatures

23

Les mandataires du Parti démocratique sénégalais et de la coalition Taxawu Sénégal ak Khalifa Ababacar Sall étaient, hier, au Conseil constitutionnel pour les dépôts de candidatures. La guerre des pancartes entre pro Karim et Pro Khalifa a fait rage.   

Les pros Khalifa et Karim se sont déplacés en masse, hier, devant les locaux du Conseil constitutionnel sis aux Almadies, pour accompagner les mandataires du PDS et de la coalition Taxawu Sénégal, qui se sont signalés vers les coups de 16 heures. S’exprimant à cette occasion, le maire de la commune de Médina, Bamba Fall, a indiqué que cette forte mobilisation des militants annonce le début d’une série de manifestations. «La bataille pour l’élection présidentielle démarre aujourd’hui (hier). Nous avons décidé d’unir nos forces pour faire face à Macky Sall qui veut coûte que coûte écarter nos deux candidats », a-t-il dit devant les locaux du Conseil constitutionnel. Avant de poursuivre : «les sondages lui sont défavorables, c’est pourquoi il veut les éliminer. Nous n’accepterons pas une justice aux ordres de l’exécutif. Même l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) a dénoncé l’accélération du dossier Khalifa Sall. C’est pour toutes ces raisons que nous allons nous battre pour que Khalifa Sall et Karim Wade soient candidats ». De son côté, Oumar Sarr, numéro 2 du Pds, estime que Karim Wade a déjà rempli tous les critères pour que sa candidature soit acceptée. Mais, dit-il : « nous savons que le gouvernement ne veut pas des candidatures de Karim Wade et de Khalifa Sall. Et, nous allons imposer la candidature de notre leader ». Par ailleurs, il faut dire que les Pro Khalifa Sall et Pro Karim Wade se sont donné un spectacle devant les locaux du Conseil constitutionnel où ils étaient pour le dépôt des dossiers de candidature de leurs candidats à la présidentielle sénégalaise du 24 février. Ce, à cause d’un simple positionnement des pancartes. Cette bataille s’est déroulée sous les yeux de centaines de Gendarmes déployés sur place sans qu’ils n’interviennent. Tout de même, le greffier en chef du Conseil constitutionnel a donné le récépissé à Monsieur Thioye, mandaté par la coalition Taxawu Sénégal ak Khalifa Ababacar Sall, du dépôt de la déclaration écrite par laquelle Khalifa Sall a fait acte de candidature à l’élection présidentielle du 24 février 2019.

 

Cheikh Moussa SARR


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here