Karim et Khalifa édifiés, aujourd’hui

15

La Cour de justice de la Cedeao est évoquée, ce mercredi 20 février 2019 pour se prononcer sur les recours des candidats recalés à la présidentielle du 24 février prochain. Aussitôt après cette rencontre entre les juges de l’institution sous régionale basée à Abuja au Nigéria, le verdict sera rendu.

Mieux, les avocats des plaignants sont convoqués, à partir de 10 heures, pour plaider devant la Cour.

Pour le cas Khalifa Sall, ses avocats souhaitent, entre autres motifs, son inscription sur les listes électorales, le report de l’élection du 24 février et la mise en place d’un organe indépendant pour organiser une élection démocratique et transparente.


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here