Hausse sur le ciment: L’Etat bloque les prix  

33

Le Ministre chargé du Commerce a pris un arrêté de blocage des prix du ciment à leurs niveaux antérieurs à la hausse. Il a été mis en place un comité chargé d’examiner les éléments justificatifs de la hausse des prix afin d’en apprécier l’exactitude ainsi que l’amplitude. Ce Comité est composé des services de la Direction du Commerce Intérieur et des industriels du secteur de la cimenterie. « L’Etat a pris la décision d’annuler la hausse de 5000 F sur la tonne ciment, jugeant cette augmentation anormale», a révélé le directeur du commerce de l’intérieur, Ousmane Mbaye, déplorant que cette hausse ait été prise de façon unilatérale sans que l’autorité en soit informée. Un délai de 24 heures est ainsi donné aux trois cimenteries  pour respecter les prix antérieurs. A défaut, prévient-il, nous allons appliquer la loi dans toute sa rigueur. Pour rappel, d’un commun accord, les trois cimenteries existantes au Sénégal s’étaient accordées il y a quelques jours, sur une hausse de 5000 francs Cfa sur le prix de la tonne de ciment. Dans le détail, le ciment 32,5 est actuellement vendu à l’usine à 55 800 francs Cfa contre 50 800. Et pour le ciment 42,5, le prix à l’usine revient à 60 400 contre 55 400 précédemment. Le gouvernement avait annoncé  une enquête pour dire si cette hausse était justifiée ou non. Mais apparemment, rien ne la justifiait.

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here