Gakou: « Il n’y aura plus de caisse noire et de fonds politiques sous mon gouvernement »

28

La suppression de la caisse noire et des fonds politiques, les propos d’Idrissa Seck, la situation nationale, un face à face avec Macky Sall,  sont entre autres les messages lancés par Malick Gakou, président  du Grand Parti, lors d’un point de presse organisé hier à son siège.  

Le  Président du Grand Parti, Malick Gakou, candidat à la présidentielle de 2019, a déclaré qu’il va supprimer, sous son régime, la caisse  noire  et les fonds politiques. « Si je suis élu Président de la République, il  n’y aura plus de caisse noire et de fonds politiques dépensés à alimenter de la clientèle politique. Plus jamais  ça à partir du 24 février 2019 », a déclaré a-t-il hier à Dakar, lors d’un point de presse, en présence de ses militants. A l’en croire, son gouvernement prendra en charge le développement économique et social du Sénégal pour le bien-être des populations, et défendra les intérêts supérieurs de la nation. Avec  cette responsabilité, dira Gakou : « Il nous est impossible de prendre un centime de franc du peuple sénégalais et le consommer sans en avoir donné la justification. C’est pourquoi je réaffirme que je ne fais pas de promesse, puisque la promesse ne fait pas partie de mon langage ». Pour lui, chaque franc dépensé par le Président de la  République, comme cela se fait dans les pays développés, doit être justifié. Evidemment, il y a des dépenses exceptionnelles comme le secret dépense.

 

Macky invité à un débat public contradictoire  

Comme le président Macky Sall accepte maintenant le débat d’idée, de projet  et de programme, Malick Gakou a profité de cette occasion pour inviter solennellement le Chef de l’Etat à un débat public contradictoire devant le peuple sénégalais, la semaine prochaine, sur la PSE, mais aussi sur le programme alternatif Suxxali Sénégal. « J’estime que ce  débat  est utile  car  le candidat de l’espoir est le seul dépositaire d’un programme politique, économique et social pour  changer le Sénégal. Même avec son gouvernement, je vais battre   Macy Sall et je le promets au peuple », a-t-il martelé. En ce qui concerne la coalition qui va porter ma candidature, soutient M. Gakou, il y aura beaucoup de surprise. « Parmi les candidats qui se sont déclarés, beaucoup viendront me soutenir. Vous avez devant  vous  le  candidat de l’espoir et  le futur  Président de la République », a-t-il laissé entendre. Et d’ajouter : «  Je  serai à la tête d’une grande coalition qui est en train de se dessiner. Jour après jour, je consulte les partenaires de cette  future coalition. Après le Ramadan, nous allons dessiner les pages de ce Sénégal nouveau avec la plus grande coalition qui va terrasser Macky Sall ».

S’agissant des propos tenus par Idrissa Seck et qui suscitent des réactions au Sénégal et ailleurs, le président du Grand Parti a souligné  qu’il n’a aucune  déclaration à  faire  par rapport à ce sujet. «  J’attends de rencontrer mon grand frère Idy pour savoir le sens et les motivations de ses déclarations.  Après  je pourrai exprimer un point de vue. Tant je n’ai pas discuté avec lui, je ne pourrai pas me  prononcer sur cette question », a conclu le candidat de l’espoir.

 

Zachari BADJI

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here