Fraude sur l’âge: La Caf donne raison au Sénégal

5

Avec les éléments dont disposent désormais la Confédération africaine de football qui avait pris une «décision en l’état» par manque de preuves irréfutables, il serait difficile de ne pas sanctionner la Guinée.

Et pour cause, le Japon qui avait tardé, au début, à livrer les preuves permettant de faire manifester la vérité, a fini par fournir les documents de voyage qui mettent à nu le changement des dates de naissance intervenu entre le tournoi «Dream Club» abrité par le Japon en 2017 et la CAN des U 17.

« Mis devant les faits accomplis et acculé par la FSF qui a saisi son avocat, Serge Vittoz, pour introduire une requête auprès du TAS (Tribunal arbitral du sport), le jury disciplinaire de la CAF a fini par revoir sa copie. Si une telle décision venait à être confirmée, la sentence sera très lourde pour la Guinée dont le football traverse une crise suite à la démission de son président, Mamadou Antoine Souaré de la COCAN 2023 », informe sudquotidien.

La même source informe que, selon la réglementation de la CAF, en plus de la suspension des deux joueurs, le Syli sera privé de deux Coupes d’Afrique d’affilée, dans cette même catégorie. Quant aux Lionceaux, ils seront autorisés à aller danser la «samba» au Brésil.


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here