Femme charcutée: S. Diaw accuse son mari

25

Salimata Diaw, accusée d’avoir charcutée sa co-épouse a été jugée hier au tribunal de grande instance de Pikine de 60 jours. Diaw, qui risque 5 ans de prison, est passée aux aveux, en pointant du doigt, son mari, sa belle-famille et sa co-épouse… Tout est parti des violences conjugales qu’elle subissait. Son mari, dit-elle, la battait chaque jour.

« Je n’ai jamais vécu le bonheur dans mon ménage. Mon époux prenait du plaisir à me battre. Il est un ivrogne. J’ai eu à avorter à cause de sa famille. Il m’a bastonné alors que j’étais en état de grossesse. Je saignais. Inquiète, je suis allée à l’hôpital et, le médecin m’avait ordonné un repos médical de 30 jours pour éviter une fausse couche. Mais, au lendemain des faits, ma belle mère m’a contrainte à faire le ménage et à préparer le déjeuner. Ces tâches ménagères pénibles, incompatibles avec mon état de santé, ont provoqué mon avortement », a raconté la victime.

« Pourquoi je l’ai charcutée »

« Je la considérais comme ma grande sœur. Elle me fréquentait et connaissait tous mes petits secrets de femmes. J’ai, quelques temps plus tard, découvert qu’elle sortait, en cachette, avec mon mari qui a fini par l’épouser. Un acte que je n’ai pas pu digérer. Je ne la voulais pas comme coépouse. C’était impossible, elle connaissait tout de moi. Nous vivions dans le même quartier. Elle avait commencé la rivalité avant même de rejoindre le domicile conjugal. A chaque fois, qu’on se croisait, elle me provoquait en me lançant des propos outrageants. J’en faisais fi avant d’en parler à mon mari qui n’a fait aucun effort pour la rappeler à l’ordre. Et, le jour des faits, j’étais en train d’étendre le linge, elle est passée à côté de moi en m’insultant. C’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. J’étais à bout et je ne pouvais plus supporter ses insanités. Je suis allée prendre la machette avant de lui asséner des coups. Mais, je n’avais pas l’intention de la tuer. J’ai agi sous le coup de la colère. Aujourd’hui, avec le recul, je regrette profondément mon acte ».

 

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here