ExclusifAujourd’hui, 21 juillet 1857 : Napoléon III créé le corps des «Tirailleurs Sénégalais »

16

Aujourd’hui, 21 juillet 1857 : Napoléon III créé le corps des «Tirailleurs Sénégalais »
Aujourd’hui, 21 juillet 1857 : Napoléon III créé le corps des «Tirailleurs Sénégalais »

Considérant que le nombre de recrues venues de métropole diminue drastiquement, Napoléon III décide d’y remédier. Ainsi va-t-il mettre en place une stratégie visant à enrôler plus de main-d’œuvre issue d’Afrique. Le mardi 21 juillet 1857, il signe le décret qui donnera naissance au corps des « Tirailleurs Sénégalais ». A partir de ce moment, la France va disposer d’une véritable armée qui lui permettra de participer activement aux différentes guerres mondiales et d’asseoir son leadership.

La constatation de la baisse du nombre de recrues faite par le Gouverneur Général de l’Afrique Occidentale Française, Louis Faidherbe, sonne comme une alerte. L’Empire colonial français a besoin de disposer d’un nombre suffisant de soldats pour répondre aux probables provocations des autres puissances coloniales qui cherchent à élargir leurs territoires vers la fin du 19ème siècle.

En effet, les différentes recrues devraient venir non pas du Sénégal uniquement mais de toute l’Afrique occidentale. Le nom de « Tirailleurs Sénégalais » est générique et s’explique donc par le fait que le gouverneur de l’AOF réside au Sénégal, lequel abrite par ailleurs la capitale de la France coloniale. A côté ces « Tirailleurs Sénégalais », il y a d’autres entités telles que « tirailleurs algériens et marocains », qui sont toutes sous la tutelle de la France.
En grande majorité, le corps des « tirailleurs Sénégalais » est initialement composé d’anciens esclaves ayant recouvré leur liberté avec l’abolition de la pratique esclavagiste en 1848. Jusqu’en 1905, ce Corps compte en son sein des esclaves rachetés, des prisonniers de guerre et enfin des volontaires. La signature du décret va rendre possible un recrutement massif de volontaires venus de métropole, du Sénégal notamment.

Avant les deux guerres mondiales, les « Tirailleurs Sénégalais » participent à la conquête de Madagascar de 1895 à 1905 et à la pacification du Maroc. Estimé à 200 000 lors de la première guerre mondiale, le nombre de « Tirailleurs Sénégalais » engagés sous les drapeaux de la France va grimper jusqu’à 140 000 pendant la seconde guerre. Une véritable armée à la solde de la France qui en disposera pour démontrer sa puissance et annexer autant de territoires souhaités : Indochine, Algérie, Madagascar, etc.

Par Ababacar Gaye
[email protected]

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here