Emmanuel Macron à Ouagadougou : « ce qui se passe en Libye est un crime contre l’humanité »

29

Dans son discours à la jeunesse africaine prononcé à l’Université de Ouagadougou, Emmanuel Macron a évoqué, ce mardi, la vente des migrants sub-sahariens sur le sol Libyen. Pour le président de la République française, la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, n’est ni plus, ni moins, qu’un « crime contre l’humanité ».

C’est la deuxième fois que le chef de l’Etat français se prononce sur la situation des migrants sur le sol libyen. Recevant le président guinéen Alpha Condé la semaine dernière à l’Elysée, Macron affirmait que « cette traite des êtres humains génère plus de 30 millions d’euros par an, elle touche malheureusement plus de 2 millions et demi de personnes ».

Comme solution, Emmanuel Macron a promis que Paris va initier une démarche au sein du Conseil de sécurité des Nations unies devant conduire à des résolutions concrètes.

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here