Déclaration de Banjul : Baye Ciss s’attire les foudres des jeunes de BBY de Kaolack

60

En conclave à Banjul, la capitale gambienne, avec les membres du « CAR », l’homme d’affaires et non moins coordonnateur dudit mouvement s’est attiré les foudres des jeunes de la coalition Benno Bok Yakaar de Kaolack.

Selon El Hadji Assane Sall, président des jeunes du parti justice développement (PJD) : « Après avoir déclaré sa candidature à la municipalité de Kaolack pour les Locales de 2019, le président du groupe «Cissimmo» en a fait de même pour l’élection présidentielle de 2024. »

Devant une assistance entièrement acquise à sa cause, Baye Ciss de soutenir : «Je veux présider aux destinées de ma ville Kaolack pour concrétiser mes immenses ambitions. Une fois élu maire de cette localité, je voudrais compter au sein du Conseil mmunicipal des riches à millions et/ou à milliards», a-t-il fait savoir, avant d’ajouter : «A moi seul, je peux tirer Kaolack vers l’émergence. Le Président de la République Macky vient de me demander d’aller chercher des financements pour l’autoroute Mbour-Kaolack. Prochainement, je vais amener le président chinois chez moi, à Kaolack. Là-bas, je vais régner en maître. Désormais, je vais superviser toute nomination présidentielle concernant Kaolack, dira t-il d’un ton hautain», continue M. Sall.

Très dépité, El hadji Assane Sall, patron des jeunes du parti membre de la coalition présidentielle, Parti Justice et Développement(PJD), de conclure : «Nous déplorons le comportement de Baye Ciss. Ses récents propos en disent long sur le manque de charisme et d’éthique politique qui caractérise sa personne. Le parti APR est bien structuré, de même que la coalition présidentielle, le Benno Bokk Yakaar. Si on a des ambitions, on ne doit pas les dévoiler partout et n’ importe où. C’est vraiment dommage pour cet homme qui ignore tout du fonctionnement d’un appareil étatique. Sur un autre angle, le président a une haute idée de la mission qui l’attend. Il ne demande jamais à quelqu’un d’aller chercher des financements. C’est prétentieux de sa part. Ce joueur de la météo politique doit alors savoir raison garder car Kaolack regorge d’hommes intègres capables de le pousser à l’émergence. »

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here