Débat sur la dette: Amadou Ba est d’avis que les ressources collectées sont utilisées pour des « dépenses utiles… »

23

« De grâce, arrêtons ce débat sur la dette« , propos de Amadou Ba, qui faisait face aux députés, ce samedi, lors du vote du budget 2018 du Sénégal. Il a été arrêté à 3709,10 milliards de francs Cfa. Une dette qui grossit de plus en plus selon les observateurs. Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan s’est voulu claire à cet effet, afin de clore le débat.

En réponse aux députés de l’opposition qui sont, largement, revenus sur la dette qui, estiment-ils, grossit de plus en plus, Amadou Ba de préciser qu’ »au Sénégal, parfois on parle de choses qu’on ignore. Il a beaucoup été question de dette ce matin. Le Sénégal est un pays assez particulier qui, en fonction, peut-être du climat, on est spécialiste de tout, on parle de tout et malheureusement parfois on parle de choses qu’on ignore. La dette est une chose tout à fait normale. Il n’y a aucun pays au monde qui ne s’endette pas. L’évaluation commence quand on parle de surendettement« .

Il poursuit: « dans la zone Cedeao, le Sénégal est le seul pays à risque de surendettement faible, mais est-ce que pour autant les autres pays sont mal gérés ? Est-ce que pour autant dans ces pays-là il y a ce débat ? En Afrique, on n’a que 5 pays qui ont un risque de surendettement faible. De grâce, arrêtons ce débat sur la dette. Le Sénégal n’est pas surendetté« .

« Le Sénégal n’est pas surendetté, il ne s’endette pas comme il l’entend et emprunte pour mettre en œuvre une vision. Est-ce que les ressources collectées sont utilisées pour des dépenses utiles, oui. Nous avons été à Paris, sous l’égide du Président, Macky Sall. Nous avons démontré que la mise en œuvre du Pse permettrait d’avoir une croissance supérieure à 6%. Cette année, la croissance est projetée à 6.8% et nous sommes presque sûrs que nous l’atteindrons cette année« , estime-t-il.

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here