Burkina Faso: un véhicule militaire français attaqué à la grenade avant l’arrivée de Macron à Ouagadougou

42

L’attaque est intervenue quelques heures seulement avant l’arrivée d’Emmanuel Macron au Burkina. Deux individus encagoulés ont lancé, lundi 27 novembre dans la soirée, une grenade contre un véhicule de l’armée française dans un quartier nord de Ouagadougou. Le véhicule et ses occupants n’ont pas été touchés, mais trois civils ont été blessés, selon les informations de l’envoyée spéciale de franceinfo sur place.

Trois civils blessés par l’explosion

La nuit était déjà tombée sur Ouagadougou lorsque ces hommes juchés sur une moto, ont lancé une grenade sur un véhicule de l’armée française. Sur le trottoir, trois personnes ont été blessées par l’explosion, dont une grièvement. Encore non revendiquée, l’attaque s’est produite loin de l’aéroport et alors qu’un important dispositif sécuritaire avait été déployé dans le centre de la capitale.

Emmanuel Macron, qui est arrivé dans la capitale du Burkina quelques heures plus tard, entendait faire de cette visite un moment de célébration de la jeunesse et de la transition démocratique en Afrique. L’attaque de cette nuit recentre le viseur sur la question sécuritaire. En août dernier, un attentat dans un café-restaurant de Ouagadougou avait fait 20 morts, dont un Français.

Source : sen360.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here