Bizutage meurtrier en Côte d’Ivoire : des militaires inculpés risquent une lourde peine

49

Le tribunal militaire ivoirien poursuit cinq officiers d’une école militaire pour avoir causé la mort d’un élève lors d’un bizutage, rapporte BBC Afrique.

Les mis en cause avaient déjà été limogés par l’état-major, et sont inculpés pour homicide et violation de consigne. Ils encourent 20 ans de prison.

Les faits pour lesquels ils sont poursuivis datent de la rentrée d’octobre 2017. Se prêtant à « la tradition », le commandant de l’école militaire de Zambakro (200 km d’Abidjan), son directeur de la formation et trois élèves-officiers ont frappé un autre élève qui a rendu l’âme à la suite de ces coups.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here