Babacar Ngom à la CIEA : « il faut produire ce que nous mangeons et mangeons ce que nous produisons »

13

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube
Babacar Ngom à la CIEA : « il faut produire ce que nous mangeons et mangeons ce que nous produisons »

Le président directeur général de la Sedima, Babacar Ngom montre la voie à la jeunesse Sénégalaise. A l’occasion de la troisième Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) qui s’est tenue aujourd’hui à Dakar. Panéliste, le président du club des investisseurs sénégalais, qui a préféré laisser ses études en France pour développer son pays, a raconté son parcours inédit.

«J’ai perdu mon père à l’âge de 22 ans, c’est à partir de ce moment que j’ai décidé de rester dans un village sans eau, ni électricité pour vivre ma passion », révèle-t-il. Très engagé pour le développement du continent africain, M. Ngom n’est pas allé avec le dos de la cuillère s’adressant à ses pairs : « pour que l’Afrique se développe, il faut produire ce que nous mangeons et mangeons ce que nous produisons».

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here