Alerte sur les malades mentaux errants au Sénégal

15

La situation des malades mentaux errants continue de préoccuper le président de l’Association sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades mentaux (ASSAMM). Dans un communiqué, Ansoumana Dione exprime toute sa désolation face à cette situation à la journée mondiale de la Solitude.

Les malades mentaux errants occupent la rue. Ils élisent domicile dans la voie publique ou au bord de la route. A l’occasion de la Journée mondiale de la Solitude, l’Association sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades mentaux (ASSAMM) tire sur la sonnette d’alarme et lance un ultime appel au Président Macky Sall de venir en aide aux milliers de malades mentaux errant à travers le pays, dans une solitude extrême. Ansoumana Dione, dans un communiqué, a exprimé toute sa désolation face à ces malades qui vivent dans la rue.

« Jusque devant le Palais de la République où une vielle femme malade mentale a élu domicile depuis très longtemps, ces concitoyens abandonnés à eux-mêmes dans les rues vivent seuls leur désarroi et meurent souvent dans la solitude, comme ce fût le cas dernièrement à Kolda où un vieux malade mental, âgé de 70 ans, a perdu la vie en brousse », regrette-t-il. Et de renchérir : « Pourtant, c’était pour rétablir la dignité humaine et permettre à ces citoyens souffrant de troubles mentaux en solitaire que l’ASSAMM s’était battue jusqu’à l’acquisition, en 2004, d’un siège à Kaolack, avec le Président Abdoulaye Wade. Malheureusement, en 2013, le régime en place nous confisque la structure, fermée depuis lors au détriment de ces malades mentaux errants, une injustice que le Président Macky Salla a le devoir impératif de corriger avant qu’il ne soit encore trop tard », déplore-t-il.

Ngoya NDIAYE


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here