Une jeune femme trisomique participe pour la première fois à Miss USA

33

Mikayla Holmgren, 22 ans, écrit l’histoire. Elle est la première femme atteinte de trisomie à avoir participé à un concours d’état pour miss USA. Elle concourrait pour devenir Miss Minnessota. Dimanche, Mikayla Holmgren, résidente de Stillwater, dans le Minnesota, a brisé les codes des concours de beauté. La jeune femme de 22 ans, atteinte de trisomie 21, a en effet été la première femme à participer à un concours de Miss USA. Et si elle n’a pas décroché la couronne, Mikayla a tout de même volé la vedette à ses concurrentes en remportant le titre du « meilleur esprit du concours de Miss USA » et le « Director’s Award ».

« J’étais vraiment choquée, j’étais en larmes », a-t-elle déclaré à BuzzFeed News. « Je suis passée des concours de beauté spéciaux à l’un des plus grand concours de beauté au monde. C’est un peu fou ». « Tu fais sourire les autres à chaque fois que tu parles, que tu souris, que tu danses », a lancé Denise Wallace Heitkamp, directrice exécutive du concours, lors d’un discours dédié à Mikayla. « Tu incarnes l’esprit de Miss USA en étant toujours authentique et en faisant passer les autres avant toi.

Tu as de l’altruisme, de l’humilité et une capacité à surpasser les obstacles avec le sourire sur ton visage et de l’enthousiasme dans ton cœur ». Des concours plus inclusifs Mikayla n’a jamais laissé son handicap l’empêcher de réaliser ce qu’elle voulait dans la vie. Depuis ses six ans, la jeune femme consacre son temps à sa première passion: la danse. En 2015, elle avait tapé dans l’oeil des organisateurs du concours de Miss USA après avoir remporté le titre de « Minnesota Miss Amazing », un concours dédié aux femmes porteuses d’un handicap.

« Je les ai prévenu qu’elle avait la trisomie 21 et je pensais qu’ils allaient retirer leur invitation, mais ils ont tenu à ce qu’elle soit là », a raconté la mère de Mikayla. « Je n’avais pas compris qu’il s’agissait du concours pour Miss USA (…) il m’a fallu plusieurs semaines pour réaliser l’énormité de la chose qui se passait et à quel point c’était important pour elle ». Mikayla souhaite quant à elle prouver que les personnes avec « des besoins spécifiques peuvent poursuivre leurs rêves ». Sa participation à Miss USA comptait d’ailleurs énormément pour les jeunes filles atteintes du syndrome de Down qui étaient venues en nombre soutenir leur candidate.

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

Source : Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here