Tragédie de Chapecoense: que sont devenus les miraculés?

34

Le 28 novembre 2016, un avion s’écrasait dans une région montagneuse du centre de la Colombie, tuant 75 des 81 personnes à bord, dont presque tous les joueurs d’une équipe de football brésilienne. Parti de Sao Paulo, au Brésil, l’avion avait fait une escale à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, avant de mettre le cap sur Rionegro. Il devait atterrir à Medellin. 365 jours de souffrances physiques et mentales pour trois survivants de l’équipe brésilienne: Alan Ruschel, Jackson Follmann et Hélio « Neto » Zampier. Que sont-ils devenus? Une nouvelle vie pour Jackson Follman À 24 ans, la majorité des footballeurs atteignent leur pic de forme.

Jackson Follman, ancien gardien de Gremio et Linense, était promis à un bel avenir. S’il est resté en vie, Jackson Follman a été obligé de dire adieu au football professionnel. Il a été amputé de la jambe droite au lendemain de la tragédie de Chapecoense. Il a aussi été opéré de la cheville droite. Jeux Paralympiques En février dernier, Jackson Follman a réappris à marcher à l’aide d’une prothèse. « Je vais tenter de me familiariser avec mon nouveau corps. J’espère m’adapter rapidement. Je vais peut-être un jour disputer les Jeux Paralympiques. Qui sait? », avait confié Jackson Follman à l’époque.

C’est l’un des ambassadeurs de Chapecoense. Le 22 octobre dernier, Jackson Follman s’est également marié avec Andressa Perkovsi. Le lent retour d’Hélio « Neto » Zampier C’est le dernier miraculé de la bande. Au lendemain de la tragédie, Hélio « Neto » Zampier a été opéré d’urgence au thorax. Il souffrait également de blessures graves à la tête. En janvier dernier, Hélio « Neto » Zampier a recommencé à marcher tout seul. Les médecins lui ont donné leur feu vert quant à un éventuel retour sur les terrains de football. « Je peux croire au lendemain » Même en béquilles, Hélio « Neto » Zampier faisait partie de la photo d’équipe d’avant-saison.

Un signe fort de Chapecoense. Tout le monde pensait qu’il serait le premier joueur à fêter son retour dans le monde pro. Mais à 32 ans, Hélio Zampier Neto attend toujours ce moment. Il pourrait le faire dès la saison prochaine. En guise de thérapie, le défenseur central a aussi écrit un livre « Posso crer no amanhâ » (« Je peux croire au lendemain »). Alan Ruschel, l’icône Alan Ruschel est le symbole de Chapecoense. Suite au crash aérien, il a subi deux opérations chirurgicales au niveau de la colonne vertébrale.

Il risquait même une paralysie. Mais Alan Ruschel a repris la course en janvier, soit moins de deux mois après la tragédie. Il a retouché le ballon en mars. Le 7 août dernier, le back gauche de Chape a affronté le Barça au Camp Nou (trophée Joan Gamper). Standing ovation au Camp Nou Le résultat final (5-0) n’avait aucune valeur par rapport au retour sur les pelouses d’Alan Ruschel. Il a disputé les 36 premières minutes avant de recevoir une standing ovation de la part du public du Camp Nou. Après avoir affronté l’AS Rome en match amical, Alan Ruschel a marqué un but sur penalty. Il a célébré son but en regardant vers le ciel.

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

Source : Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here