Tabagisme : Une forte taxation réduit le risque de cancer de poumon

17

Une politique fiscale énergique pour l’ensemble des produits du tabac, constitue la mesure la plus efficace pour réduire la consommation de tabac. Et par ricochet le cancer du poumon.

 La hausse des prix des produits du tabac, par le biais de la fiscalité, est un outil très efficace de réduction de la consommation de tabac. Encore mieux, la forte taxation est une indicatrice clé pour endiguer la charge croissante du monde du cancer du poumon, indique Vitalstratégie. Selon Jose Luis Castro, Président et directeur général de l’organisation mondiale de la santé des stratégies vitales, les  cancers du poumon en 2016 représentent près de 20% des 8,9 millions de décès dus au tabac. Il révèle que les cancers du poumon sont passés de 1,6 million en 2012 à 1,7 million en 2016. Ce type de cancer reste la cause de décès la plus fréquente chez l’homme, et la deuxième cause la plus fréquente de décès liés au cancer chez les femmes, après le cancer du sein. Selon l’association internationale  pour l’étude du cancer du poumon,  cette charge est en grande partie évitable car 80% des cancers du poumon sont liés au tabagisme. Cependant, l’étude montre que d’autres causes sont liées à l’environnement, la fumée secondaire et les antécédents familiaux. Vitalstratégie est une coalition d’organisation de cancer qui soutient l’impôt élevé sur le tabac. Ce, pour réduire les décès liés au cancer du poumon. Il appuie certains pays dans la mise en œuvre de stratégies pertinentes, comme l’assistance technique dans les campagnes médiatiques et le renforcement dans le cadre du soutien de l’augmentation des taxes sur le tabac.

Georges E NDIAYE


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here