Start-Up : 5 entrepreneurs sénégalais choisis 

26

Cinq jeunes entrepreneurs sénégalais ont été sélectionnés pour intégrer l’accélérateur de start-up du Sénégal pour une durée de six mois. Ce programme permettra d’avoir un financement de 2 000 $ afin de lancer leurs projets, avec la possibilité d’obtenir un investissement supplémentaire à la formation. 

 Le programme fournira aux cinq lauréats des sessions de formation individuelle et de groupes avec des experts, des visites guidées et un mentorat professionnel durant une période de six mois. Il s’agit de Mouhamadou Lamine Kébé de Tool bi. Son innovation a pour objectif de faciliter l’irrigation et d’améliorer les rendements agricoles.  Quant à Mame Diarra Sarr, elle a mis en place de Fraisen / Waalu Ma Aagri, qui est un moyen efficace de produire des fraises  biologiques au Sénégal, à un coût abordable. Pour sa part, Abdourahmane Diop de Jappandil, a mis au  point une plate-forme mettant en relation les agriculteurs avec des experts agricoles qualifiés, des prestataires de services et le matériel nécessaire pour améliorer les pratiques agricoles et accéder aux dernières innovations. Aliou Diallo de Senphytomed s’emploie à améliorer l’accès aux produits à base de plantes et aux remèdes naturels tout en réinvestissant dans la conservation des plantes médicinales ; et enfin Arfang Mafoudji Sonko de Senbioagro. Il a mis en place une innovation qui vise à promouvoir la transformation des produits locaux en prenant en compte la protection de l’environnement et la création d’emplois. D’après un communiqué dont copie nous est parvenue, ces entrepreneurs sélectionnés pour rejoindre l’accélérateur ont bien suivi un large processus de sélection comprenant des entretiens, un jury d’évaluation, un bootcamp intensif de deux jours et une vérification des antécédents. Ce bootcamp s’est terminé ​avec une  évaluation finale effectuée par un jury composé de l’équipe de Reach for Change, de Kosmos Energy et d’éminents experts des secteurs de l’Agriculture, de la pêche et d’autres domaines au  Sénégal. « Nous sommes ravis de participer à ce programme d’accélération pour que les jeunes entrepreneurs prometteurs disposent des compétences et du soutien nécessaires pour concrétiser leurs idées de projets innovants. Chaque gagnant sera accompagné tout au long du processus de développement de sa solution répondant à un besoin réel du marché, contribuant ainsi à la création d’un secteur agricole sain et compétitif au Sénégal ​», a déclaré Mamadou Mar Faye, responsable des relations extérieures et de la RSE chez Kosmos Energy. « La cohorte commencera l’accélérateur start-up du Sénégal à compter de janvier 2019. Les participants apprendront tout sur la manière de développer les profils de  clients, d’analyser la concurrence, de créer une feuille de route pour les produits et de développer un modèle de revenus durables pour leur entreprise », mentionne la note. En effet, le Sénégal Start-Up Accelerator est conçu pour aider les innovateurs des secteurs de la pêche et de l’Agriculture à développer leurs solutions commerciales, à maximiser leur impact et à les aider à naviguer dans les premières étapes de croissance de leurs entreprises.

 

Zachari BADJI

 

 

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here