Sénégal-Vietnam: Les échanges commerciaux ont atteint près de 8 milliards FCFA

5

La session  inaugurale du forum scientifique de la FIDAK 2018 sur la compétitivité des PME des pays en développement, face aux défis  de la mondialisation, s’est ouverture hier au Cices.

 Sur les  6 premiers mois de 2018, les échanges commerciaux entre le Sénégal et le Vietnam ont atteint seulement 14,57 millions d’USD, soit plus de 8 milliards de francs CFA. C’est ce qu’a déclaré M. Hoang  Duc Nhuan, conseiller commercial du Vietnam en Algérie et dont les  compétences couvrent les marchés du Sénégal, de la Gambie, du Mali et du Niger. Il s’exprimait hier à l’occasion du forum scientifique de la 27ème Foire internationale de Dakar (FIDAK). Selon lui, les exportations vietnamiennes ont représenté 9,4 millions USD, soit une baisse de 61% par rapport à la même période en 2017. Au même moment, les importations vietnamiennes au Sénégal ont atteint  5,15millions USD, en hausse de 13%. « Les principaux produits que le Vietnam exporte vers le Sénégal comprennent le poivre, le riz, les  friandises, des produits à base de céréales, les téléphones portables et pièces détachées, entre autres. Le Vietnam importe du Sénégal les produits maritimes, le coton, la noix de cajou brute, les aliments pour bétail, des matières premières, etc. », a expliqué M. Nhuan. Afin de renforcer les échanges commerciaux et économiques, ce dernier préconisé de perfectionner un cadre juridique favorable aux transactions des entreprisses des deux pays, d’intensifier l’échange  d’informations sur le marché et les opportunités d’affaires et d’investissement entre les deux pays, à travers les représentations diplomatiques et les organisations de promotion commerciale. Ainsi,  le conseiller commercial a rappelé que les deux pays ont établi leurs relations diplomatiques en 1969. Actuellement, l’ambassade du Vietnam en Algérie a des compétences sur le Sénégal et l’Ambassade  du Sénégal au Japon a des compétences sur le Vietnam. A l’en croire, actuellement, son pays compte 600.000 entreprises dont 98% sont  des PME qui jouent un rôle essentiel dans l’économie nationale.  Elles représentent 40% du PIB, 30% de recettes budgétaires  nationales et 50% des emplois. « Si les PME sont au cœur de l’économie vietnamienne, elles manquent le plus souvent des fonds  leur permettant de moderniser leurs équipements et éprouvent des difficultés à vendre et à distribuer leurs produits », a-t-il précisé. Face à cette situation, dira M. Hoang Duc, la loi sur l’assistance aux PME,  entrée en vigueur le 1er janvier 2018, concrétise les politiques du gouvernement sur le développement de l’économie privée et vise à développer les PME. Ce qui permettra au gouvernement de réduire  les impositions des entreprises, des frais fiscaux, douaniers, des frais d’obtention de licence, etc. « Le gouvernement vietnamien entend  améliorer la compétitivité de ses Pme et entrer de plain-pied dans la  4ème révolution  industrielle », a-t-il conclu.

Zachari BADJI   

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here