Scandale à Ouakam- L’odeur du foncier réchauffe encore les nerfs

38

Le village traditionnel lébou de Ouakam renoue avec les scandales fonciers. Les membres du Comité d’Initiative pour la Réorganisation du Village de Ouakam sont montés au créneau pour déplorer le bradage des terres par le Jaaraf de la localité, Youssoupha Ndoye, aidé par certaines autorités étatiques. Selon Daour Malick Ndoye : «La boulimie foncière est plus qu’une réalité au niveau de Ouakam. Le Jaaraf et ses inconditionnels considèrent notre bien commun comme leur propriété privée. Malgré l’opposition des populations, ils ont cédé les terres restantes aux spéculateurs fonciers non mandatés par la collectivité léboue de Ouakam – Ngor – Yoff. En 2016, nous avions adressé une lettre d’opposition au chef du bureau des domaines de Pikine. Mais, que nenni ! Il leur a facilité la confection de faux documents et avec de fausses signatures. Des avocats ont été commis et le notaire a reçu une mise en demeure pour l’annulation de la vente.»

M BA


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here