Revue de presse du Vendredi 14 juin

26

Les journaux  traitent largement des nouveaux éléments de l’affaire du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC) qui secoue actuellement le gouvernement sénégalais.

« Validité ou non de la candidature de Karim Wade : A quel ministre se (mé)fier ? », barre à sa Une le journal Rewmi Quotidien.

L’histoire retiendra en effet que sur une même affaire, l’Etat, de par ses Ministres de la Justice, a eu deux déclarations contradictoires. Ce qu’aucun tribunal ne pourrait se permettre, l’Exécutif l’a fait, c’est-à-dire donner deux positions contradictoires sur une même affaire, ajoute le journal.

« Affaire PRODAC, Green 2000 déballe » barre à sa Une Enquête. Citée dans un rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF), l’entreprise israélienne se lave à grande eau dans un document publié par ledit journal. Pour Green 2000, « si les 4 domaines agricoles communautaires concernés ne sont toujours pas livrés, c’est exclusivement de la faute du ministère de l’Economie et des Finances avec les nombreux retards de paiement. »

Dans L’Observateur, Daniel Pinhassi, le Coordonnateur de Green 2000 au Sénégal, déclare que « l’enquête de l’IGF sur le PRODAC est orientée. » Par sa voix, cette société chargée de « l’exécution d’un marché de 25 milliards FCFA pour la mise en place des 4 DAC » affirme avoir reçu « 14 milliards FCFA, soit 57 % de la valeur totale. »

M. Pinhassi, dans un entretien accordé au journal Le Quotidien, soutient que « la société (Locafrique) qui a signé le contrat de financement a des difficultés. » Justement, Le Témoin informe que « Green 2000 flingue Khadim Ba (dirigeant de Locafrique). »

Selon Daniel Pinhassi, ce principal bailleur du PRODAC « n’aurait pas les moyens financiers de ses engagements. » Une thèse que réfute Khadim Ba dans Enquête en précisant : « après une année d’approche pédagogique faite de lettres d’alerte, de sensibilisation sur les manquements graves, Locafrique, à titre de partenaire financier de l’Etat, a pris ses responsabilités malgré les pressions et les tentatives de diabolisation dans le projet, pour suspendre tous les paiements. »

Concernant cette affaire, L’AS annonce que « le forum civil (est favorable) à l’ouverture d’une information judiciaire. » Dans les colonnes dudit journal, Birahim Seck « accuse l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) d’être en partie responsable dans cette affaire. »

Pour rappel, cette affaire du PRODAC avait poussé Mame Mbaye Niang, le ministre du Tourisme à démissionner du gouvernement dimanche dernier. Mais selon la presse locale, le président de la République Macky Sall a refusé cette démission.

Les journaux sénégalais parlent aussi de la 21ème édition de la Coupe du monde de football dont le coup d’envoi sera donné jeudi à Moscou (Russie). Pour Vox Populi, « le monde (est) à l’heure russe. » Pour sa part, Le Soleil souhaite « Que roule la balle. » Le quotidien sportif Stades braque ses projecteurs sur l’affiche Espagne / Portugal qu’il présente comme le « premier choc » du Mondial 2018.


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here