Présidentielle: Tekki insiste sur la vérification de la nationalité sénégalaise des candidats

14

Mamadou Lamine Diallo de Tekki ne lâche pas l’affaire. Il demande à la société civile de rencontrer les représentations diplomatiques pour vérifier l’exclusivité de la nationalité sénégalaise des candidats à la présidentielle 2019.

 La présidentielle du 24 février 2019, qui approche à grands pas, a pour enjeu la gestion future du gaz naturel sénégalais. Et, selon Mamadou Lamine Diallo qui a levé le lièvre, « Macky Sall veut gérer avec ses affidés, notamment les binationaux tardifs, nos ressources naturelles.» Pour preuve, dit-il, dans une note dont nous détenons  copie, « le député révèle que le groupe britannique BP (British Pétrolium) a donné un ultimatum à fin décembre 2018 pour que le Sénégal et la Mauritanie paient leurs parts dans les investissements qu’elle a décidé de fixer à 5 milliards de dollars. » Ce qui explique, ajoute-t-il, la dernière visite de Macky Sall en Mauritanie pour signer avec BP, Kosmos et Pétrotim de Franck Timis. Pour la gestion des  ressources naturelles, Diallo demande à la société civile «d’aider à vérifier l’exclusivité de la nationalité sénégalaise des candidats à la présidentielle comme l’exige la Constitution». « Au lieu de cautionner la corruption du parrainage pour lequel Macky Sall a débloqué deux milliards, la société civile doit rencontrer les ambassadeurs de France, Belgique, Luxembourg, Italie, Espagne, Canada, Etats-Unis pour vérifier l’exclusivité de la nationalité sénégalaise des candidats à la présidentielle », a-t-il martelé.

 

Mada Ndiaye (Stagiaire)


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here