PremiumSouleymane Niang, directeur de l’information de la Tfm : «Nous avions mal vécu les accusations du 24 février»

5

Souleymane Niang, directeur de l’information de la Tfm : «Nous avions mal vécu les accusations du 24 février»
Souleymane Niang, directeur de l’information de la Tfm : «Nous avions mal vécu les accusations du 24 février»

Le 24 février dernier, jour du scrutin, des organes de presse ont été accusé de publier des résultats avant les instances habilitées. Le Groupe Futurs Médias avait été notamment visé. Pourtant cet exercice consistant à analyser les premières tendances lors des élections,n’étaitpas une nouveauté pour ce Groupe de presse. Mais l’enjeu était tel que, cette fois-ci,tout le monde était sur ses gardes.  Dans cette entretien, Souleymane Niang le directeur de l’information, chargé de la stratégie et du développement du Groupe Futurs Médias, revient sur cet épisode qui l’a beaucoup affecté. Pour lui, le fait d’avoir un patron de presse proche du gouvernement, n’enlève en rien aux journalistes leur professionnalisme ni leur éthique et déontologie. En revanche, c’est inacceptable qu’on demande à l’ère d’internet, aux journalistes de se contenter de donner l’information. Il faut que l’info soit mise en contexte afin de lui donner du sens.

-Il vous reste au moins 65% de l’article à lire-
L’intégralité de cet article est réservé aux abonnés de SeneNews Premium.
Connectez vous avec votre compte ou Inscrivez vous pour y accéder.

Premium

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here