Pour éviter la triche, l’Algérie coupe internet dans tout le pays pendant les examens

23

Entre 8H30, lancement de la première épreuve du baccalauréat 2018, et 9H30, puis au début de la 2e épreuve, entre 11H30 et 12H30, tous les accès à internet -fixe ou mobile- ont été coupés, a constaté le bureau de l’AFP à Alger. 

Une troisième coupure d’une heure est prévue mercredi après-midi, selon un programme communiqué par l’opérateur public Algérie Télécom. 

Avant chaque épreuve

L’internet sera ensuite coupé chaque jour au début de chaque épreuve, durant une heure le matin et durant une heure l’après-midi, jusqu’au lundi 25 juin, « conformément aux instructions du gouvernement visant à assurer le bon déroulement des épreuves du baccalauréat », indique Algérie Télécom. 

Obligation pour les opérateurs

Les autorités ont demandé cette année aux opérateurs publics et privés de couper totalement internet au début des épreuves, selon Ali Kahlane, président de l’Association des opérateurs de télécoms alternatifs (privés). Le cahier des charges des opérateurs les contraint à se conformer à toute demande en ce sens, a-t-il ajouté. 

La session 2016 du bac algérien avait été entachée par une fraude massive, les sujets ayant fuité sur les réseaux sociaux, avant ou au début des épreuves, permettant aux retardataires d’en profiter.

Source : DakarActu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here