Petrotim: Les exigences de MLD

10

Le député du mouvement Tekki a fait  face aux enquêteurs de la Division des Investigation Criminelles (Dic), dans le cadre des auditions des témoins sur le présumé scandale Petro Tim. Au sortir de son audition, le président du mouvement Tekki  a déclaré qu’il n’a pas attendu l’autorisation du bureau de l’Assemblée nationale pour répondre à la convocation des enquêteurs de la Dic. Mamadou Lamine Diallo soutient toutefois que l’enquête doit concerner toutes les parties prenantes de cette affaire, et même le Président de la République. « Si on ne fait rien, ils vont enterrer l’affaire comme ils ont voulu étouffer le rapport de l’Inspection générale de l’État. Il va falloir se battre, manifester, utiliser tous les moyens juridiques pour que la vérité soit dite.  Il va falloir entendre Aly Ngouille Ndiaye qui est la base de ce faux, mais aussi le ministre Maimouna Ndoye  Seck. Rien ne s’oppose à ce que ces ministres ne soient pas entendus par la Dic. Et ils peuvent même aller plus loin, demander au Président de la République son témoignage », martèle le député du mouvement Tekki.


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here