Nouvelle gare routière de Kaolack : la mairie lance un projet de 370 millions avec les Salins du Sine Saloum

37

La municipalité de Kaolack à procéder ce samedi à la pose de la première pierre de la nouvelle gare routière. Le projet qui entre dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) est intégralement financé par les Salins du Sine Saloum, une entreprise locale spécialisée dans la transformation et la vente du sel.

Dans son discours de bienvenue, le président du regroupement des chauffeurs de la gare routière, Pape Babacar Ndour a fait l’historique du projet qu’il a qualifié de bouffée d’oxygène pour tous les acteurs du transport.

« C’est durant le régime libéral plus précisément sous le magistère de Khalifa Niasse que ce terrain nous a été octroyé. Après lui, Madieyna Diouf a fait beaucoup d’efforts avec l’Agence de développement municipal (ADM) pour voir sortir de terre cette gare routière mais en vain. Finalement, c’est avec Mme le ministre Mariama Sarr, maire de Kaolack que les travaux vont démarrer. Cette infrastructure est une bouffée d’oxygène pour toute la corporation », a-t-il expliqué.

À la suite de M. Ndour, le directeur général des Salins du Sine Saloum, M. Guy Deschamps a dit toute la satisfaction de son entreprise à participer à la matérialisation du concept RSE.

« C’est un honneur et un plaisir pour nous qui avions connu la situation de l’ancienne gare routière dans les années 80. La délocalisation provisoire avait augmenté le trafic, ce qui était source d’embouteillage et d’accidents. Donc si aujourd’hui on participe à l’embellissement de la ville à travers la fondation Salins du Sine Saloum et notre maison mère, ce n’est qu’un soulagement. On remercie la Fondation TOTAL qui nous a beaucoup aidé dans le transfert de fonds. Contrairement à ce que disent les médias, notre entreprise fait beaucoup de choses pour Kaolack », a déclaré M. Guy Deschamps.

Pour Mme Mariama Sarr, la pose de la première de la gare routière est symbolique car elle est le dénouement d’un long processus de négociations semées d’embûches entre municipalité et les Salins du Sine Saloum.

« Ce que les uns qualifiaient de chimère a abouti aujourd’hui, c’est ce qui fait que la cérémonie de pose de la première pierre de la nouvelle gare routière est symbolique. Si le site pouvait parler, il racontera une longue histoire, 4 maires avant moi avaient à cœur ce projet compte tenu des enjeux économiques et sécuritaires qu’il revêt. Les Salins du Sine Saloum ont bien voulu financer ce projet à hauteur de 370 millions. Mais bien avant, la mairie de Kaolack, sur fonds propres, avait mis sur la table 95 millions pour la viabilisation du terrain », a rappelé Mme Mariama Sarr, maire de Kaolack.

L’ouvrage qui va s’étendre sur 3 hectares aura des hangars, 3 parkings des restaurants, un bloc administratif et des infrastructures connexes comme une route goudronnée à deux sens de (larges de 6m chacune), reliée à la RN4 avec un rond point. Les techniciens de l’entreprise Jean Lefebvre à qui les travaux sont confiés, espèrent livrer le bijou d’ici 4 mois.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here