Mort du commerçant Seck Ndiaye : La police se défend !

51

La police s’explique et se lave à grandes eaux. Revenant sur l’arrestation musclée du Masseck Ndiaye Diop connu sous Seck Ndiaye, elle souligne que ce dernier s’est opposé avec des «techniques de combat» et « une arme à feu».

Le Quotidien souligne également que la police justifie le traumatisme crânien relevé par l’autopsie  par le fait que Seck Ndiaye ait cogné les escaliers  durant la bagarre. Sujet à une cardiopathie et à une pneumopathie, cet accident a ainsi provoqué ses complications respiratoires.

Promettant de revenir en large sur la mort du commerçant, les autorités policières précisent que Seck Ndiaye a rendu l’âme à l’hôpital et non au commissariat central, thèse pourtant réfutée par la famille.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here