Meurtre de Bineta Camara: Aliou Sow pour le retour de la peine de mort

13

L’ancien ministre de la Jeunesse sous Wade, Aliou Sow, a plaidé pour le rétablissent de la peine de mort au Sénégal, après plusieurs cas de meurtres enregistrés ces derniers jours, dont le plus récent est celui de Bineta Camara, 23 ans, qui serait violée et tuée chez elle par le gardien de la maison, à Tamba, ville située à plus de 450 km à l’est du pays.

« Quand le Président Wade, dans son humanisme légendaire et l’affirmation de son attachement aux droits humains, a proposé l’abrogation de la peine de mort au Cabinet, j’étais un des rares avec un autre défunt Ministre à défendre des arguments en faveur de son maintien », a rappelé M. Sow, dans une lettre.

Aliou Sow a affirmé que l’actuel Président de la République (Macky Sall) était présent. Il dit avoir donné des exemples de cette nature et le sort réservé au gangster qui allait en découler. « Le meurtrier de Binta et des autres victimes comme Binta ne mérite aucune place dans notre société civilisée. Lui réserver le sort qu’il mérite ne ferait point de nous des barbares comme lui », a-t-il soutenu.

Pour Aliou Sow, le Président de la République doit mettre davantage l’accent sur la sécurité des Sénégalais. Quand on parle du Ministère de l’Intérieur, on pense plus aux élections, aux débats sur le fichier, le code, les partis, les gamous, ziars, interdiction et répression de marches, etc pour ensuite se souvenir de la sécurité ».

« Que ce département gère ces questions et qu’un Ministère de la Sécurité publique et de la Protection civile doté de moyens consistants soit créé. Quant aux peines à infliger à ces violeurs-tueurs, honnêtement et sans être cruel comme eux, la réclusion à perpétuité est un bon de vacances gratuites aux frais des victimes et des autres contribuables. Eh bien, nourrir des bourreaux de cet acabit. Quelle cruauté et auto-flagellation ! », a-t-il dénoncé.


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here