Mansour Kama : « La Sde est en train d’être spoliée »

6

Le Conseil d’administration de la Sénégalaise des eaux (Sde) a dénoncé hier, face à la presse, le rejet de son recours en contentieux. 

Annonces

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || ).push({});

« La Sde exprime son étonnement et son profond désaccord avec cette décision qui ne respecte ni le droit du Sénégal, ni le Code des marchés publics et encore moins le dossier d’appel d’offres qui devaient régir cet appel d’offres international », a lancé hier, Mansour Kama, président du Conseil d’administration de la Sde.

Selon lui, la Sde est plus que jamais convaincue qu’elle est en train d’être spoliée de sa victoire.

Pour rappel, l’Armp, dans sa décision du 29 mai 2019, a rejeté le recours contentieux que la Sde avait introduit pour demander l’annulation de l’attribution provisoire du marché accordé à Suez par l’autorité contractante, le 16 avril 2019.

La Sde s’interroge sur les raisons qui poussent l’autorité contractante à choisir un concurrent plus cher, alors que la Sde, société sénégalaise avec plus de 1 200 collaborateurs sénégalais et reconnue sur le plan international pour ses performances, a dans son offre technique et financière, répondu aux attentes fixées par les autorités avec un impact social important.

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here