Madické, Idy ou Macky: A qui va profiter le vote du Pds ?

18

Aux dernières nouvelles, Pape Diop, Oumar Sarr et Mamadou Diop Decroix auraient décollé pour rejoindre le Pape du Sopi, Me Wade en France.

Une démarche d’autant plus inquiétante que si Wade pouvait venir, il n’allait pas, présentement, convoquer des proches en France. Tout indique alors qu’il n’est pas prêt à revenir pour engager, comme aux législatives, les batailles politiques appropriées.

Il semblerait que son médecin lui aurait déconseillé de le faire, du fait de son état de santé actuel qui semble incompatible avec les activités politiques que lui impose la situation de son parti.

D’ailleurs, il se susurre que Wade entend ainsi discuter avec ces personnalités de la conduite à tenir après que la candidature de son fils ait été rejetée par le Conseil constitutionnel.

Va-t-il décider de boycotter la présidentielle ? Va-t-il soutenir un des candidats de l’opposition ou Macky Sall de la mouvance présidentielle ? C’est donc de ces questions-là dont il va parler avec ces leaders reçus en France.

En tout cas, nous avons tenté d’en savoir un peu plus ou interrogeant Mohamed Samb du Cadre de concertation libérale (Ccl)n pour sa proximité avec les deux camps.

Il reste formel en excluant le soutien de Wade à Ousmane Sonko. Il pense que si soutien il y a, ce sera probablement entre Madické Niang et Idrissa Seck.

Et même là, il y a des obstacles de taille. Pour Idy, il sera difficile, compte tenu de leurs rapports pour le moins tumultueux passés, que Wade décide de le soutenir politiquement. Car, il en est de même des rapports entre le patron de Rewmi et nombre de cadres du Pds. Cette coalition entre le Pds et Rewmi est alors peu probable, d’autant plus qu’aucune information n’a jusqu’ici filtré et qui montre un quelconque rapprochement entre les deux leaders.

S’agissant de Me Madické Niang, le coordinateur du Ccl est moins optimiste que nous qui pensions que ce dernier pourrait, enfin, être le Plan B destiné à sauver le parti d’une non-participation à la présidentielle de 2019.

Notre interlocuteur reste formel : ‘’Wade ne va jamais soutenir Madické contre lequel il nourrit une grosse colère’’. Comme quoi, là aussi, ce sera peu probable que le Pds puisse assister leur frère de parti à qui Wade a déjà demandé de démissionner de son poste de député acquis grâce au Pds.

Alors, il reste qui ? Logiquement, nous explique Mohamed Samb, il reste Macky et la coalition au pouvoir.

On peut cependant se demander quelle logique y a-t-il, de la part du Pds, de soutenir Macky Sall après toutes ces incompréhensions et batailles politiques ? Est-ce que le parti ne risquait-il pas de perdre sa crédibilité largement mise à l’épreuve ? Notre interlocuteur soutient, en effet, que le soutien est plausible car, Macky réélu, Karim va bénéficier d’un desserrement de l’étau autour de lui. Il reste convaincu qu’il sera alors libéré. Et qu’aujourd’hui, avec l’absence de Wade et de son fils, la situation est plus que difficile au Pds ou les responsables de la trempe d’Aminata Nguirane parlent déjà de trahison de la part de leurs leaders, et n’hésitent plus à penser rallier les rangs de la majorité présidentielle.

C’est dire que le rêve du camp du pouvoir, c’est de voir Wade faire la paix avec Macky qu’il décrit comme étant le fils le plus à même de réaliser le rêve de Wade.

Même s’il ne nie pas qu’il y a des problèmes graves, il reste convaincu que le rapprochement entre Wade et Macky n’est pas impossible. C’est en tout cas ce qu’il souhaite pour faire passer leur candidat au premier tour.

En conséquence, Wade qui ne s’est pas encore déterminé, a tous les atouts en main.

Mais, ce qu’il faudra ajouter au tableau, c’est qu’il consulte des hommes particulièrement hostiles à Macky. Decroix et Pape Diop cautionneront difficilement une telle démarche.

On l’a toujours dit, le Pds ne sera jamais absent de la présidentielle de 2019.

Au contraire, il va y jouer un rôle de faiseur de roi. Et bien malin qui peut dire ce que pense Wade.

Assane Samb

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here