Lutte contre l’insécurité routière : la recommandation de Partners West Africa Sénégal

15

L’ONG Partners West Africa Sénégal a organisé un atelier de deux jours (l17-18 juillet 2018) sur la sécurité routière. Le thème choisi était « La perception des citoyens sur les forces de défense et de sécurité. » Les parties prenantes que sont la police, les acteurs routiers, la société civile et la presse ont longuement échangé sur les recommandations de l’étude entamé depuis décembre 2017 sur l’axe Dakar-Tambacounda.

« Après les ateliers de Tambacounda, Ziguinchor et Mbour, nous sommes aujourd’hui à Kaolack. Le choix de la région n’est pas fortuite car elle est un carrefour, un centre où passe le corridor Dakar-Bamako avec son flux journalier de plus de 400 camions ; la Transgambienne, en plus, elle est le berceau des moto-taxis », a expliqué le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle en retraite Demba Sarr, par ailleurs expert consultant de Partners West Africa Sénégal.

Le déplacement de milliers de pèlerins venus de la sous-région notamment du Nigéria, du Ghana ou du Niger vers un foyer religieux comme Médina Baye, fait de Kaolack une zone qui doit relever des défis sécuritaires énormes, selon les résultats de l’étude menée par l’ONG.

« Pour lutter contre l’insécurité routière et son corollaire de trafic humain, de drogue… et juguler le terrorisme, Partners West Africa Sénégal prône un dialogue et une collaboration franche entre forces de défense et de sécurité et les civils. Les citoyens doivent participer à l’effort sécuritaire car la police ne peut pas être présente partout », a ajouté le commissaire Demba Sarr.

Outre la sécurité routière, l’ONG Partners West Africa Sénégal et ses entités de partenaires mondiaux qui ont leur siège à Washington s’occupe aussi des questions de droit de l’homme sur le continent.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here