L’Unicef magnifie la politique de l’enfance du Sénégal

44

«Le Sénégal peut être fier de sa politique sur les enfants et les jeunes», affirme Laylee Moshiri, représentante de l’UNICEF au Sénégal.

La déclaration a été faite lors de la rencontre sur le dialogue de haut niveau « Enfant, Adolescent et Jeune : priorités de développement du Sénégal émergent », tenue ce matin à Dakar.

Cet événement marque un cadre de réflexion stratégique centré sur les politiques publiques et les investissements concernant la place de l’enfant, de l’adolescent et du jeune dans les priorités de la phase II du Plan Sénégal Emergent (PSE).

La phase I du PSE a permis de lancer et de mettre en œuvre des programmes dans le but d’améliorer les conditions de vie des familles et des enfants.

On peut donc constater entre autres la Couverture maladie universelle, la Carte d’égalité des chances.

Cependant, «des défis comme la question de l’état civil des enfants, la mendicité et la violence, restent à relever», affirme Birima Mangara, ministre délégué chargé du Budget.

Compte tenu donc de l’importance de l’investissement dans l’enfance dans le PSE, 39 avis et recommandations ont été transmis par le Conseil économique, social et environnemental (CESE), à la Présidence afin de mettre un accent particulier sur la prise en charge des couches vulnérables.

L’objectif est donc de «redéfinir notre solidarité collective et individuelle», assure Ibrahima Thioye, secrétaire général du CESE.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here