LEVEE DE L’IMMUNITE PARLEMENTAIRE DE KHALIFA SALL : Le Grand parti dénonce une instrumentalisation de la justice

20

Après la levée de l’immunité parlementaire du député-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall, le Grand parti de Malick Gakou dénonce une instrumentalisation de la justice sénégalaise à des fins politiques.

La levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar suscite la colère des acteurs politiques, surtout ceux de l’opposition. Après les proches du maire de Dakar et ses camarades députés de l’opposition parlementaire, c’est au tour de son allié du Grand parti (Gp) d’exprimer son indignation face à ce qu’il considère comme une « forfaiture ».

Dans une déclaration rendue publique hier, Malick Gakou et ses camarades du Gp étalent toute leur amertume face au comportement des députés de la majorité « qui ont dicté leur loi à leurs collègues de l’opposition samedi dernier et ont procédé, sans sourciller, à la levée de l’immunité parlementaire du député-maire de Dakar ».

Selon l’ancien numéro 2 de l’Alliance des forces de progrès (Afp) et ses partisans, « ce qui s’est passé à l’hémicycle, lors de l’examen des conclusions de la commission ad hoc, « démontre suffisamment une instrumentalisation de l’Assemblée nationale et de la justice sénégalaise ». A en croire ces alliés de Khalifa Ababacar Sall, « le Sénégal a incontestablement touché le fond, avec cette affaire ». « La fracture démocratique instaurée à présent comme modèle politique met en péril l’avenir de notre nation et hypothèque celui des générations futures », déclarent-ils dans la note parvenue à « EnQuête ».

Malick Gakou et ses camarades, qui se disent convaincus que « ces actes posés par le gouvernement visent à octroyer au président en exercice un second mandat », estiment que « rien ne peut arrêter Macky Sall dans son projet de rempiler à la tête de ce pays, quitte même à mettre le Sénégalà genoux ».

Toutefois, ils ne comptent pas rester les bras croisés, face à cette situation. Ils envisagent ainsi poursuivre la lutte. A cet effet, les membres du Gp annoncent des initiatives « hardies » qui seront entreprises « avec les forces vives afin de gagner ce combat pour le Sénégal ». « Il nous paraît urgent d’intensifier le combat sur le terrain pour la sauvegarde des acquis de notre démocratie et la pérennisation des valeurs cardinales de notre si grande nation. Soulevons notre dignité nationale pour vaincre et triompher contre les avatars de cette dictature fantasmagorique qui nous envahit et que le régime du président Macky Sall veut instaurer dans notre pays », fulminent-ils.

HABIBATOU TRAORE

Source : sen360.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here