« L’Etat va accompagner les futurs champions »

8

« Accompagner les futurs champions », est le thème de la deuxième édition du Forum de la PME sénégalaise, qui s’est déroulée hier à Dakar.  Cette occasion a été saisie par le Ministre du Commerce pour demander aux Petites et moyennes entreprises de procéder à des ajustements nécessaires pour être compétitives et efficaces.

Le Ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des Produits locaux et des Pme, Alioune Sarr, a fait savoir aux Petites et moyennes entreprises (PME) que pour devenir des champions, elles devront procéder, en interne, aux ajustements nécessaires pour gagner en compétitivité et en efficacité. Il s’exprimait à l’ouverture de la deuxième édition du Forum de la PME sénégalaise.  D’après lui, il y a beaucoup d’opportunités qui s’offrent désormais aux PME comme le secteur de la distribution moderne, de l’industrie minière, gazière et pétrolière, car chaque pays a besoin d’avoir ses champions. « Les champions nationaux, de véritables leviers de transformation économique, participeront au rayonnement économique du pays afin de gagner des parts de marchés importants dans un contexte d’ouverture du marché africain », a-t-il souligné.  A cette occasion, il dira que la zone de libre-échange continentale africaine devra être une opportunité immense pour nos PME et PMI devant exploiter tous nos potentiels offerts par ce marché d’1,2 milliard d’habitants et de 400 millions de consommateurs, avec un pouvoir d’achat réel. Pour ce faire, M. Sarr il a laissé entendre que le programme de développement des champions nationaux devrait faire en sorte que l’action des entrepreneurs ait un effet multiplicateur durable sur la création et la redistribution des richesses nationales. « Le forum de la PME sénégalaise est un évènement majeur dans le cadre de la promotion de l’entreprenariat et du développement des Petites et moyennes entreprises au Sénégal », a soutenu  le Ministre. Et d’ajouter qu’avec la deuxième phase du PSE, plébiscitée au groupe consultatif de Paris, le Sénégal confirme son choix de faire du secteur privé le bras séculier de ses politiques de développement, pour atteindre son taux de croissance requis pour l’émergence du pays. Pour Alioune Sarr, depuis 2012, le Sénégal a enregistré un très fort taux de croissance. Les entreprises devront prendre toute leurs parts dans cette dynamique de développement. Revenant sur le thème de cette  rencontre, Le Ministre du Commerce a indiqué qu’il s’inscrit dans le contexte des résultats probants de la politique de transformation économique et sociale mise en œuvre par le Sénégal. Sur ce, il a appelé les institutions financières à un financement massif des PME impliquant les acteurs majeurs du dispositif d’accompagnement, notamment les banques, les assureurs et les experts comptables, entre autres.

 

Zachari BADJI

 

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here