Les raisons de l’escalade entre Moscou et Kiev

6

La tension ne retombe pas entre Moscou et Kiev après l’incident en mer d’Azov. Menace d’une « guerre totale » selon Kiev, mise en garde de Poutine… Selon Arnaud Dubien, directeur de l’Observatoire franco-russe, l’heure n’est pas à « l’optimisme ».

Le ton monte entre la Russie et l’Ukraine depuis l’arraisonnement de trois navires ukrainiens par les gardes-côtes russes le 25 novembre dans le détroit de Kertch, qui sépare la mer d’Azov et la mer Noire.

 Alors que Paris et Berlin tentent d’apaiser les tensions, mardi 27 novembre, le président russe, Vladimir Poutine, a mis en garde Kiev contre tout acte « irréfléchi ». Le président ukrainien Petro Porochenko a lui évoqué la « menace d’une guerre totale » avec la Russie qui a selon lui « augmenté drastiquement » sa présence militaire à la frontière.

 Donald Trump a de son côté menacé d’annuler sa rencontre bilatérale prévue avec Vladimir Poutine en marge du G20 en Argentine. « Je n’aime pas cette agression. Je ne veux pas d’agressions », a insisté le président américain, souvent accusé d’être trop conciliant avec Moscou

Le Parlement ukrainien a approuvé, lundi soir, l’instauration de la loi martiale pour une durée de 30 jours dans les zones les plus vulnérables à une offensive russe. En réponse, Moscou a accusé Kiev de jeter de l’huile sur le feu.

 Il s’agit de la première confrontation entre Moscou et Kiev depuis l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie en 2014 et l’éclatement d’un conflit armé dans l’Est de l’Ukraine, entre forces ukrainiennes et séparatistes pro-russes, qui a fait depuis plus de 10 000 morts et près de 1,7 million de déplacés en quatre ans.

 

Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here