Les portes de l’histoire s’ouvrent à Aminata Mbengue Ndiaye

14

Elle sait que la fin du mandat de Macky Sall coïncidera avec sa retraite politique. Pour une femme qui a eu tous les honneurs et privilèges, une sage position est attendue d’elle pour remettre en selle un Ps affaibli. Et il n’y a pas quatre solutions. Ce qui ne va pas plaire à Serigne Mbaye Thiam.

 

Comme une « aubaine » tombée du ciel, la disparition d’Ousmane Tanor Dieng offre beaucoup de perspectives aux héritiers du feu poète Président. Pour honorer la mémoire des Pères fondateurs, le Parti socialiste peine, depuis vingt ans, à retrouver ses marques. Depuis les premières fractures qui ont vu les départs fracassants de Moustapha Niasse et de Djibo Kâ, les Socialistes ont vu leur parti s’effriter de jour en jour. Et le congrès sans débat de 96 installa, de facto, un Tanor qui, jusqu’à sa mort, a tenu par une main de maitre le parti. Si bien que sa trajectoire a rencontré, en cours de route, de fortes résistances dont la plus en vue est incarnée par Khalifa Sall. Qui, refuse encore la politique d’inféodation à Macky Sall. Maintenant que les cartes seront redistribuées et que le Ps est coincé par les circonstances politiques défavorables, son avenir reste entre les mains d’une Baronne. Aminata Mbengue Ndiaye qui assure l’intérim jusqu’au prochain congrès, a de la matière sur la table. Et de la manière ! Voilà une occasion rêvée d’entrer par l’histoire par la grande porte. Sa position sur les retrouvailles socialistes, au moment où Khalifa Sall croupit en prison, aura son pesant d’or. Aura-t-elle le courage d’indiquer et de défendre la solution Khalifa ? Les barons lui faciliteront-ils la tâche ? Car au-delà des aspects politiques, il y a la question de la gestion du patrimoine financier. Tout de même, Aminata Mbengue Ndiaye peut mettre en avant ses talents politiques. Respectée et adulée, sa stature de sage pourrait amener les plus sceptiques à reconnaître que la relance du Ps passe par sa réunification. Aussi douloureuse soit-elle, le Ps ne peut avoir meilleur profil de relance que Khalifa Sall. Et comme le Président Macky Sall est à son dernier mandat, il est clair que les Socialistes auront leur candidat en 2024. Un rendez-vous historique pour des Socialistes qui verront leur retour aux affaires plus que jamais proche. En réussissant à fédérer et à réconcilier la famille socialiste, l’ancienne Maire de Louga entrera dans l’histoire. Pour être, celle qui a ramené, par son courage et son tact politique, le parti de Senghor au pouvoir. 24 ans après !

 Pape Amadou Gaye

 

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here