Les Imams de Grand-Yoff tirent sur Jamra

6

Suite aux propos de l’ONG Jamra, soutenant qu’un Imam gère un bar à Grand-Yoff, le Collectif des Imams de cette localité est sorti de sa réserve et a démenti ces propos. Les imams ont tiré à boulets rouges sur Mame Mactar Guèye et Cie.

 Suite à la publication du Vice-président de l’ONG Jamra, à travers la presse en fin de semaine dernière, le Collectif des Imams de Grand-Yoff a brandi un communiqué suite à leur assemblée pour démentir Mame Mactar Guèye et Cie. Selon le président du dudit collectif, Khalifa Aboubacar Babou, ce sont des allégations mensongères et calomnieuses contenues dans ses propos, et ils veulent rétablir la stricte vérité. « Nous ne passerons pas par quatre chemins pour réfuter purement et simplement les propos malveillants de cet activiste de tout genre, jamais mandaté et qui veut parler au nom de tous, de tout et de rien. Un mal intentionné aux propos absolument dénués de tout fondement et purement de nature à porter gravement atteinte à la réputation des imams, et de l’Islam en particulier », martèlent les Imams de Grand-Yoff. Et de renchérir : « Nous demandons aux populations de ne pas prendre en considération toutes ces accusations diffamatoires à l’égard de notre institution. Il est vraiment lamentable d’attaquer aveuglément et d’avancer des propos dans le seul but de nuire et d’entacher la bonne image que les populations ont de ces leaders religieux. Nous ne saurions être pour qui que ce soit un prétexte pour justifier des financements occultes asphyxiés ». Très en verve dans leur communiqué, les membres dudit collectif ont tiré à boulets rouges sur l’ONG Jamra. « C’est pourquoi, face aux égarements de cet énergumène que nous connaissons bien par sa sournoiserie à scinder le mouvement Jamra de son concepteur Latif Gueye (Paix à son âme), il nous a semblé opportun et important de rétablir la vérité ». Raison pour laquelle ils se posent la question à savoir comment un imam, censé appliquer à la lettre les préceptes de l’Islam s’adonner, peut à cette activité de débauche, au su et au vu de tous.

« Aussi informée que pourrait être leur organisation, cette activité ne saurait échapper à la vigilance des habitants et des fidèles de la mosquée. Nous le prenons au mot et attendons ses preuves », tonnent les Imams. Ils reconnaissent tout de même le nombre élevé de ces lieux de débauche à Grand Yoff, leur implantation et leur régulation étant du ressort strict du Ministère de l’Intérieur. « Une chose est sûre, le but poursuivi par ce scribouillard est d’ouvrir un combat des « gladiateurs » où il profitera pour régler certaines choses. Un mode opératoire qui est déjà tombé en désuétude et c’est pour cela que ça ne fonctionne d’ailleurs plus. Nous ne sommes pas des analystes nécessiteux en quête d’une notoriété ou d’une place au soleil. Nous nous verrons bien volontiers dans une logique de débat d’idées qui pourrait engendrer un intérêt citoyen, que de nous offrir en spectacle pour satisfaire une comète passagère d’individus qui veut manger à toutes les tables », pestent-ils.

 

Ngoya NDIAYE

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here