Le Sénégal, un hub du trafic international de drogues

43

Au Sénégal, les opérations de saisies de drogues et les cérémonies d’incinération qui s’en suivent, sous les caméras, seraient-elles juste de la poudre aux yeux ? Un sédatif destiné à calmer l’anxiété de la communauté internationale face à l’ampleur du trafic de stupéfiants et à endormir l’opinion publique nationale ? Traduisent-elles une volonté sincère des autorités de lutter contre ces produits illicites ?

Le rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (Onudc) en Afrique de l’Ouest sur les flux financiers illicites, publié hier pose ces questions. Selon Pierre Lapaque, directeur régional de l’Onudc, présentement, toutes les drogues circulent au Sénégal. « Le Sénégal, à l’image des autres pays de l’Afrique de l’Ouest, est un pays qui est touché par toutes les drogues. On n’est pas encore à des phénomènes ultra-violents, mais c’est une pénétration du marché par les criminels », s’inquiète M. Lapaque, précisant que le chanvre indien  « est de loin  la drogue la plus utilisée devant la cocaïne, l’héroïne et la méthamphétamine ».


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here